Navigation Mac Naviguer avec les appareils mobiles Apple
Naviguer avec les appareils mobiles Apple

Equipements

L’hégémonie PC-Windows, du passé ?…

La cartographie électronique embarquée à bord des bateaux de plaisance se développe depuis de nombreuses années, mais les prix et la complexité des composants nécessaires à sa mise en oeuvre en ont longtemps fait l’apanage des coureurs de haute mer. Dans la première décennie 2000, cet univers était dominé par le couple PC-Windows. Les ordinateurs embarqués étant principalement des PC portables, et les logiciels développés sous le système dominant de Microsoft.

Les éditeurs leaders des logiciels de navigation développent aujourd’hui en majorité sous Windows : Le français MaxSea – autrefois « Informatique et Mer » et aujourd’hui TimeZero – qui avait pourtant débuté avec son premier logiciel « Mac Sea » sous MacOS, et qui est considéré, à juste titre, comme le leader dans la plaisance française, le nantais Adrena pour la régate, le britannique Expedition, leader pour la course au large, le français SeaPro, pour ne citer que les plus connus. Certains ont disparu, comme le canadien Fugawi en 2017. Les tarifs s’échelonnent de 450 à près de 5000 euros suivant le niveau de fonctionnalité souhaité, de quoi dissuader plus d’un plaisancier.

Quelques outsiders de qualité sont présents sur ce marché à des prix raisonnables, tels les logiciels français ScanNav de Marc Lombard ou encore Noé d’Eole Informatique, mais avec des interfaces utilisateurs âgées, des fonctions basiques pour les premiers prix et des options payantes pour des fonctions plus avancées.

certainement : MacENC, iNavX, Weather4D, sont passés par là !

MacENC, pour moins de 200 € téléchargé, supporte les cartes vectorielles ENC S-57/S-63 officielles et les cartes Navionics Gold+, tout en permettant l’utilisation d’un grand nombre de cartes raster, seules ou en superposition. Il offre des fonctions plus sophistiquées, tel un calculateur de bords (Laylines) permettant d’optimiser les routes de louvoyage, les connexions réseau TCP/IP permettant de recevoir et de transmettre des données vers un iPhone ou un iPad. Avec cette richesse de fonctions proposées en standard, MacENC représente un rapport qualité/prix imbattable face à la concurrence sous Windows.

iNavX, l’application de navigation mobile pour iPhone et iPad, du même développeur que MacENC, utilisant le GPS intégré aux appareils, est disponible en Français au prix de base de 5,49 € + achats intégrés sur l’AppStore. La cartographie vectorielle mondiale Navionics+ est supportée en plus de nombreux éditeurs de cartographie raster. et on peut lui connecter les instruments du bord en Wi-Fi.

Weather4D Routage & Navigation, première application intégrée de navigation cartographique, météo et routage développée en France, propose pour 55 € toutes les fonctions de navigation, waypoints, routes, traces, associées aux instruments par interface NMEA., à partir des cartographies des services hydrographiques officiels. comme le SHOM, UKHO, BSH, etc. Elle intègre la simulation et le routage multiple, basés sur près de 40 modèles météo et océaniques accessibles par une souscription annuelle de 38 €. elle supporte l’affichage des cibles AIS et le calcul avancé des routes de collision. Elle intègre de nombreuses alarmes paramétrables.

Avec le Mac Mini, il peut être intéressant pour un propriétaire d’embarquer un Mac de bureau à bord, et techniquement d’avoir seulement un clavier et un écran à l’air libre. Le Mac Mini, de taille réduite et d’une consommation la plus faible du marché, peut rester protégé dans un équipet, ou simplement dans la table à cartes. De plus, les modèles équipés de mémoires de stockage SSD à la place d’un disque dur sont particulièrement adaptés à un usage embarqué car insensibles aux chocs et à la gite.

Au chapitre des portables, les différents modèles MacBook Pro et MacBook Air, répondent parfaitement aux besoins. Si ils semblent plus chers que les PC, on en trouve en permanence à moindre prix dans la boutique en ligne des appareils reconditionnés d’Apple (Refurb Store) ou simplement d’occasion. Cependant, ils sont de plus en plus abandonnés au profit des iPad.

Les tablettes tactiles, comme les iPad WiFi+Cellular d’Apple avec GPS intégré, apportent un rapport qualité/prix sans concurrence et révolutionnent la navigation électronique. Elles permettent de faire fonctionner de nombreuses applications nautiques, comme iNavX, AyeTides XL et Weather4D, de recevoir les fichiers météo GRIB en connexion cellulaire, en Wi-Fi et par téléphone satellite, et de se connecter aux instruments du bord en Wi-Fi, transformant ainsi la tablette en une véritable table à cartes électronique particulièrement économique, offrant une solution complète et autonome de navigation.

 

mailmail