L'Apple du large…

Glossary

Glossary of Charting & Marine Acronyms & Terms 

Glossaire français

All
Charting
Sailing
Security
SatNav
Weather
Data
AIS - Automatic Identification System

Système automatique de communication et d'identification des navires permettant d'améliorer la sécurité en mer par l'assistance à l'efficacité des services de trafic des navires, des rapports maritimes, des opérations navire-navire et navire-terre : les VTS.
Un transpondeur AIS embarqué sur un navire émet en permanence les données de position, de route, et des caractéristiques détaillées de ce navire, qui sont décodées par un récepteur AIS embarqué sur les autres navires.


  • Les transpondeurs Classe A sont exigés à bord des navires marchands de 300 tonneaux et plus, les navires de charge de 500 tonneaux et plus, les navires de pêche supérieurs à 15 mètres, et tous les navires à passagers répondant aux normes SOLAS. Ils émettent avec une puissance de 12,5 Watts et une fréquence d'émission de 2 secondes (en route). Ils utilisent un système appelé SO-TDMA (Self Organised Time Division Multiple Access) permettant des fonctions d'échange avancées entre navires.
  • Des transpondeurs Classe B de faible coût ont été conçus pour les petits navires de commerce non-SOLAS, les navires de pêche et de plaisance, afin de leur permettre de s'adapter volontairement au système AIS. Ils émettent avec une puissance de 2 Watts et une fréquence d'émission de 30 secondes (en route). Ils utilisent une technologie différente appelée CS-TDMA (Carrier Sense Time Division Multiple Access) les limitant à des fonctions plus réduites.
  • Les récents transpondeurs Classe B+ émettent avec une puissance de 5 Watts en utilisant le système SO-TDMA des émetteurs classe A. Ils sont adaptés aux navires de plaisance rapides, aux balises d'aide à la navigation (AtoN) et balises homme à la mer (AIS MOB).

Les transpondeurs AIS communiquent en portée VHF leurs données de position et de route provenant d'un récepteur GPS couplé. Les transpondeurs AIS classe B ont des caractéristiques simplifiées et n'ont pas l'obligation de transmettre un certain nombre de données propres aux navires SOLAS.
Les données émises permettent l'affichage des informations et le suivi des navires sur l'écran d'un récepteur dédié, d'un ECDIS ou d'un ordinateur équipé d'un logiciel approprié.
Le système AIS a été progressivement étendu à d'autres services :


  • Stations de base AIS : installées à terre pour la transmission des informations navire-terre et terre-navire. Les réseaux de stations de base permettent la connaissance du trafic maritime mondial, notamment par Internet.
  • AIS AtoN (Aids to Navigation) : installés sur les marques et feux remarquables afin d'afficher leurs position et caractéristiques sur les mêmes écrans de réception AIS.
  • AIS SART (Search And Rescue Transmitter) : permet la recherche et le sauvetage avec émetteur AIS pour aider à déterminer l'emplacement d'un navire en détresse. Il est généralement utilisé sur des radeaux de sauvetage.
  • AIS MOB (Man Over Board) : émetteur AIS individuel miniaturisé, à déclenchement manuel ou automatique, souvent attaché au gilet de sauvetage.
  • AIS on Search and Rescue (SAR) Aircraft : utilisé sur des avions et des hélicoptères pour aider la recherche et les opérations de sauvetage.

AIS - Automatic Identification System (EN)

Automatic ship identification and communication system to improve safety at sea by assisting the efficiency of vessel traffic services, maritime reporting, ship-to-ship and ship-to-shore operations: VTS.

An AIS transponder on board a vessel continuously broadcasts data on the vessel's position, course and detailed characteristics, which are decoded by an AIS receiver on board other vessels in the surrounding area.


  • Class A transponders are required on board merchant ships over 300 tonnes, cargo ships over 500 tonnes, fishing vessels over 15 metres, and all passenger ships complying with SOLAS standards. They transmit with a power of 12.5 Watts and a transmission frequency of 2 seconds (underway). They use a system called SO-TDMA (Self Organised Time Division Multiple Access), which enables advanced exchange functions between ships.
  • Low-cost Class B transponders have been designed for small non-SOLAS commercial vessels, fishing boats and recreational boats, to enable them to adapt on their own to the AIS system. They transmit with a power of 2 Watts and a transmission frequency of 30 seconds (underway). They use a different technology called CS-TDMA (Carrier Sense Time Division Multiple Access), which reduces their functionality.
  • The recent Class B+ transponders transmit with a power of 5 Watts using the SO-TDMA system of Class A transmitters. They are suitable for high-speed recreational boats, aid to navigation beacons (AtoN) and man overboard beacons (AIS MOB).

AIS transponders communicate their position and course data from a coupled GPS receiver within VHF range. Class B AIS transponders feature simplified characteristics and are not required to transmit a number of SOLAS ship-specific data.

The data transmitted enables information to be displayed and ships to be tracked on the screen of a specific receiver, an ECDIS or a computer provided with appropriate software.

The AIS system has gradually been extended to other services:


  • AIS base stations: installed on land to transmit ship-to-shore and shore-to-ship information. Networks of base stations provide global maritime traffic information, especially via the Internet.
  • AIS AtoN (Aids to Navigation): installed on conspicuous marks and lights to display their position and characteristics on the same AIS reception screens.
  • AIS SART (Search And Rescue Transmitter): enables search and rescue with an AIS transmitter to help determine the location of a vessel in distress. It is generally used on life rafts.
  • AIS MOB (Man Over Board): individual miniaturised AIS transmitter, with manual or automatic activation, often attached to the lifejacket.
  • AIS on Search and Rescue (SAR) Aircraft : used on aircraft and helicopters to assist search and rescue operations.

ARCS - Admiralty Raster Chart Service

Le Service des Cartes Raster ARCS de l'UKHO fournit des reproductions par fac-similé électronique des cartes papier de l'Amirauté. Les cartes ARCS sont destinées à être utilisées par un large éventail d'applications de navigation. Les mises à jour se font par voie de ré-édition.

Il existe près de 3000 cartes raster couvrant la majeure partie des ports et des routes du globe.

ARCS - Admiralty Raster Chart Service (EN)

The UKHO ARCS Raster Chart Service provides electronic facsimile reproductions of Admiralty paper charts. ARCS charts are intended for use by a wide range of navigation applications. Updates are made by re-edition.

There are nearly 3,000 raster charts covering most of the world's ports and routes.

ARPA - Automated RADAR Plotting Aid

Système intégré au RADAR permettant l'acquisition et le suivi automatique des cibles. Le logiciel analyse les routes et les vitesses des cibles et détermine les risques de collision, activant le cas échéant des alarmes paramétrables.

ARPA - Automated RADAR Plotting Aid (EN)

Integrated system in RADAR allowing automatic target acquisition and tracking. The software analyses the routes and speeds of targets and determines the risk of collision, activating configurable alarms where necessary.

AVCS - Admiralty Vector Chart Service

Le service des Cartes Vectorielles AVCS de l'UKHO. fournit des cartes ENC pour les ECDIS C'est le format SENC de l'Amirauté Britannique.

AVCS - Admiralty Vector Chart Service (EN)

The UKHO's AVCS Vector Chart Service provides ENC charts for ECDIS. This is the British Admiralty's SENC format.

BEIDOU - Beidou Navigation Satellite System

Beidou, ou BDS, aussi appelé COMPASS, est le système de positionnement par satellite à couverture mondiale de la Chine.

La particularité du système chinois est que il est constitué de 5 satellites géostationnaires (GEO), 3 satellites géosynchrones inclinés et 24 satellites en orbites moyennes (MEO) répartis sur trois plans, et 3 satellites (MEO) de rechange. Il permet une précision décimétrique.

Depuis le premier satellite de la génération Beidou 1 lancé en octobre 2000, la Chine a lancé dans un temps record trois générations de satellites, dont la dernière, Beidou 3, est désormais compatible avec les autres GNSS. Elle a été achevée en 2020 avec le lancement de 32 satellites entre juillet 2017 et juin 2020.

Constellation BEIDOU

BEIDOU - Beidou Navigation Satellite System (EN)

BEIDOU, or BDS, also known as COMPASS, is China's global satellite positioning system.

The special feature of the Chinese system is that it includes 5 geostationary (GEO) satellites, 3 inclined geosynchronous satellites and 24 medium earth orbit (MEO) satellites in three planes, plus 3 spare MEO satellites. It provides decimetric accuracy.

Since the first satellite of the Beidou 1 generation was launched in October 2000, China has launched three generations of satellites in record time, the last of which, Beidou 3, is now compatible with other GNSS systems. It was completed in 2020 with the launch of 32 satellites between July 2017 and June 2020.

Constellation BEIDOU
BSH - Bundesamt für Seeschifffahrt und Hydrographie

Agence Fédérale Maritime et Hydrographique Allemande, fournisseur centralisé de multiples services maritimes publics et privés, notamment : Prévention des risques maritimes, éditions des cartes marines, prévisions des marées, surveillance en Mer Baltique et Mer du Nord, réglementation maritime. Le site du BSH est accessible en anglais.

BSH - Bundesamt für Seeschifffahrt und Hydrographie (EN)

German Federal Maritime and Hydrographic Agency, central provider of a wide range of public and private maritime services, including: maritime risk prevention, chart publishing, tide forecasts, surveillance in the Baltic and North Seas, maritime regulations. The BSH website is available in English.

CAPE - Convective Available Potential Energy.

En français : Énergie Potentielle de Convection Disponible. La CAPE se mesure en Joules par kilogrammes d’air (J/Kg) et définit l’énergie de poussée verticale d’une particule d’air plus chaude dans une atmosphère plus froide. En d’autres termes, l’accélération verticale de la particule d’air sera directement liée à cette mesure d’énergie.

La CAPE donne donc une mesure de l’instabilité d’une masse d’air. La CAPE est un des paramètres utilisé par les météorologues pour estimer le potentiel de violence d’un orage. En effet, plus le courant ascendant est fort, plus il pourra supporter de gros grêlons, ou une masse importante de précipitations.

La CAPE n’est  pas une condition suffisante pour l’apparition des orages. C’est une indication pertinente si elle est accompagnée par des précipitations. En France des valeurs > 1500 J/Kg accompagnées de précipitations sont souvent liées à des orages violents. Il faut donc l’interpréter comme une probabilité d’apparition des orages.
CAPE

CAPE - Convective Available Potential Energy. (EN)

CAPE is measured in Joules per kilogram of air (J/Kg) and defines the vertical acceleration energy of a warmer air particle in a colder atmosphere. In other words, the vertical acceleration of the air particle will be directly related to this energy value.

CAPE is therefore a measure of an air mass's instability. CAPE is one of the parameters used by meteorologists to estimate a thunderstorm's violence potential. The stronger the updraft, the more likely it is to support large hailstones or a large mass of precipitation.

The CAPE is not a sufficient condition for the occurrence of thunderstorms. It is a relevant indication if it is accompanied by precipitation. At European latitudes, values > 1500 J/Kg combined with precipitation are often associated with violent thunderstorms. It should therefore be interpreted as a probability of thunderstorms.


CAPE
Cartes : classification

Les cartes ENC sont classées en 6 catégories. La catégorie d'une ENC est normalement liée à son échelle :
cartes classification

Cartes raster (RNC - Raster Navigational Chart)

Méthode de représentation digitale d'une carte par une matrice de pixels et points de grille. Les cartes raster (matricielles) sont des cartes papier scannées et géo-référencées. Contrairement au format vectoriel, aucune information supplémentaire ne peut y être ajoutée. Les cartes raster ne sont pas compatibles avec les fonctionnalités des ECDIS. Par exemple il est impossible d'effectuer un suivi automatique de route : pour se faire, les informations de lignes de sondes, contours de côte, etc. sont indispensables, alors qu'elles sont indisponibles dans le format raster. Les cartes raster sont à la base des ECS.

Les avantages du format raster sont :


  • Faciles à produire et d'un faible coût. Il suffit seulement de scanner les cartes papier.
  • Faciles à mettre en oeuvre. Le défilement des cartes est plus rapide que dans le format vectoriel.
  • Les utilisateurs sont familiarisés avec le graphisme et la symbolique des cartes papier.

Les inconvénients sont :

  • Inutilisables avec les ECDIS.
  • Les données cartographiques ne sont mises à jour que par voie de ré-édition

L'Amirauté Britannique (UKHO) fournit les cartes ARCS dans le format raster, et l'administration américaine NOAA un catalogue de cartes raster RNC en téléchargement libre pour les USA. Elles présentent toutes les garanties de conformité avec les cartes papier, bien que n'étant pas conformes aux ECDIS.

Une technique de numérisation permet de découper les cartes raster en "tuiles", zones de 256 Ko de côté, et de favoriser ainsi un affichage plus fluide sur les supports informatiques récents. Les différents niveaux d'échelles d'une même zone geographique se succèdent en affichage continu à mesure des opérations d'agrandissement/réduction (zoom +/-). Ce procédé appelé "Tilled Charts" permet également des mises à jour ciblées par remplacement des tuiles concernées.

La NOAA a annoncé l'arrêt de production définitif des cartes papier en 2025. D'autres services, comme l'UKHO et le SHOM ont fait également des annonces concernant la suppression à terme des cartes raster papier.

Cartes vectorielles (ENC - Electronic Navigational Chart)

Un vecteur est une connexion directe entre deux points, chacun étant déterminé par deux jeux de coordonnées, ou bien par la direction et la distance issues d'un point déterminé par un jeu de coordonnée, ou encore issues d'un point dans un espace vectoriel défini par un jeu de coordonnées relativement à l'origine d'un système de coordonnées.

La carte vectorielle utilise une méthode de représentation digitale de chaque élément individuel la constituant par des points, des lignes et des polygones décrits par leurs coordonnées et un(des) code(s) approprié(s).
Les cartes ENC sont constituées à partir d'une base de donnée dont le contenu, la structure et le format sont standardisés, conçue pour une utilisation avec un ECDIS. L'ENC est l'équivalent des plus récentes éditions de cartes papier, et peut contenir des informations nautiques additionnelles (ex. Instructions Nautiques).

Les avantages du format vectoriel sont :


  • La fonction zoom (agrandissement/réduction) ne modifie pas la dimension des éléments rapportés sur la carte (noms, marques, etc.).
  • Haute précision : certaines cartes vectorielles sont capables d'une précision de 2 cm à la surface du globe.
  • Des informations additionnelles peuvent être stockées directement dans les données.
  • La rotation des cartes peut se faire plus facilement, et sans perte de donnée, qu'avec le format raster.
  • La facilité de mise à jour des éléments de la base de donnée.

Les inconvénients sont :

  • Coûts et délais de production très importants.
  • L'aspect des cartes vectorielles n'est pas toujours très esthétique, quoique plus fonctionnel.
  • La composition des cartes sous forme de cellules à différentes échelles est peu commode.
  • Les cartes vectorielles privées (Private ENC) peuvent présenter des erreurs de recopie ou de géoréférencement.

Un exemple est le catalogue de cartes ENC fourni en téléchargement libre par le NOAA pour les USA. Ces cartes sont conformes aux prescriptions pour les ECDIS.

Catégories des cartes ENC



  • Official ENC: Données S-57 produites conformément aux Spécifications de Production ENC de l'IHO et conçues par un service hydrographique gouvernemental autorisé ou une institution équivalente. Ces cartes sont diffusées par les RENC.
  • Derived ENC: Données S-57 compatibles avec les Spécifications de Production ENC de l'IHO, conçues par le secteur privé mais dérivées des sources officielles fournies par un service hydrographique gouvernemental autorisé ou une institution équivalente. Ces cartes sont diffusées par les distributeurs agréés, comme Chartworld.
  • Private ENC: Données S-57 produites, conçues et packagées par le secteur privé. Cette catégorie concerne plusieurs éditeurs : Navionics, C-Map, Transas, NV-Verlag, Imray, SiiTech, etc.

CHS - Canada Hydrographic Service

Service Hydrographique du Canada, dépendant du Ministère des Pêches et des Océans, le CHS fournit également un service de cartes marines interactives par la mise à disposition publique d'un Géoportail.

CHS - Canada Hydrographic Service (EN)

The Canadian Hydrographic Service, part of the Department of Fisheries and Oceans, also provides an interactive marine chart service through its Geoportal.

DGPS - Differential GPS

Le GPS différentiel utilise les corrections de position émises par une station terrestre a proximité, qui elle-même analyse en temps réel l'écart de position reçue du système GPS et sa propre position absolue pré-calculée. Cette "différence" de position est envoyée aux récepteurs DGPS et corrige en permanence la position reçue par eux.

Encore utilisé pour des activités très spécifiques (balisage, travaux maritimes) ce système est devenu obsolète avec la mise en service depuis 2003 des SBAS.

DGPS - Differential GPS (EN)

Differential GPS uses position corrections transmitted by a nearby ground station, which itself analyses in real time the difference between the location received from the GPS system and its own pre-calculated absolute position. This location offset is sent to the DGPS receivers and continuously corrects the position they receive.

Still used for very specific activities (beaconing, maritime works), this system has become obsolete with the introduction of SBAS in 2003.

DirectENC

DirectENC est le format SENC propriétaire de la société SevenCs utilisé par ses logiciels ORCA. Il simplifie et accélère le chargement des ENC et leur manipulation. Comme les ECDIS, il fonctionne sur toutes les plateformes, WindowsNT/95/98/XP ou Unix.

Le format DirectENC a été approuvé par l'Agence Fédérale Maritime et Hydrographique d'Allemagne (BSH).

DirectENC (EN)

DirectENC is the SevenCs proprietary SENC format used by its ORCA software. It simplifies and speeds up the loading and handling of ENCs. Like ECDIS, it runs on all platforms, Windows or Unix.

The DirectENC format has been approved by the German Federal Maritime and Hydrographic Agency (BSH).

ECDIS - Electronic Chart Display and Information System

Système d'information de navigation considéré comme équivalent des cartes marines papier, affichant les informations sélectionnées depuis la base de données cartographiques mise à jour et conforme aux règles V/19 et V/27 de la Convention SOLAS, et intégrant les données de position GPS et, optionnellement, les données provenant d'autres capteurs.

De ce fait, un ECDIS assiste les navigateurs dans la planification de leur route et, grâce à une position permanente, dans le contrôle de cette route. Seul un ECDIS peut être reconnu comme équivalent des cartes imposées par la règle V/20 de la Convention SOLAS si il satisfait aux spécifications de l'IMO et de l'IHO.

ECDIS - Electronic Chart Display and Information System (EN)

A navigational information system considered to be equivalent to paper charts, displaying information selected from the updated chart database and complying with SOLAS regulations V/19 and V/27, and integrating GPS location data and, optionally, data from other sensors.

In this way, an ECDIS provides navigators with assistance in planning their route and, thanks to a permanent location, in monitoring that route. Only an ECDIS can be considered equivalent to the charts required by regulation V/20 of the SOLAS Convention if it meets the IMO and IHO specifications.

ECMWF -European Center for Medium-range Weather Forecast

En français Centre Européen pour les Prévisions Météorologiques à Moyen Terme. Créé en 1975 à l'initiative des membres de l'Union Européenne, le centre est une organisation intergouvernementale indépendante dont le siège se trouve à Reading, en Angleterre.

Le CEPMMT est financé par 22 États membres et 12 États associés. Il emploie près de 350 personnes et son équipement en supercalculateurs est l'un des plus importants d'Europe.

Depuis 15 ans, les modèles de prévision du CEPMMT, principalement le modèle ensembliste IFS (Integrated Forecast Model), tendent à être parmi les plus fiables au monde à moyen terme, selon les données de vérification de l'Organisation météorologique mondiale (IMO).

ECMWF -European Center for Medium-range Weather Forecast (EN)

Created in 1975 on the initiative of the members of the European Union, ECMWF is an independent intergovernmental organisation based in Reading, England.

ECMWF is funded by 22 Member States and 12 Associated States. It employs nearly 350 people and its supercomputer facilities are among the largest in Europe.

Over the last 15 years, the ECMWF's forecasting models, mainly the IFS (Integrated Forecast Model), have tended to be among the most reliable in the world in the medium term, according to verification data from the World Meteorological Organisation (WMO).

ECS - Electronic Chart System

Système de carte électronique : acronyme désignant de manière générale un matériel permettant la lecture de cartes électroniques, mais ne répondant pas aux spécifications du standard IMO pour l'ECDIS. Un ECS est considéré comme une aide à la navigation, à utiliser conjointement avec les documents papier officiels.

ECS - Electronic Chart System (EN)

Electronic Chart System: acronym generally used to refer to device that allows electronic charts to be displayed, but which does not meet the IMO standard specifications for ECDIS. An ECS is considered as an aid to navigation, to be used in conjunction with official paper documents.

ENC - Electronic Navigational Chart

Base de donnée développée par les services hydrographiques nationaux dont le contenu, la structure et le format sont standardisés. Elle permet de concevoir des cartes pour une utilisation avec un ECDIS. L'ENC représente l'équivalent des plus récentes éditions de cartes papier, et peut contenir des informations nautiques additionnelles (ex. Instructions Nautiques). Voir Cartes vectorielles pour plus de détails.

ENC - Electronic Navigational Chart (EN)

Database developed by the national hydrographic services, with standardised content, structure and format. It is used to design charts for use with ECDIS. ENC represents the equivalent of the most recent editions of paper charts, and may contain additional nautical information (e.g. Sailing Directions). See Vector charts for more details.

ENC Charts categories (EN)

  • Official ENC: S-57 data produced in accordance with IHO ENC Production Specifications and designed by an authorised government hydrographic service or equivalent institution. These charts are distributed by RENCs.
  • Derived ENC: S-57 data compatible with IHO ENC Production Specifications, designed by the private sector but derived from official sources provided by an authorised government hydrographic service or equivalent institution. These charts are distributed by authorised distributors such as Chartworld.
  • Private ENC: S-57 data produced, designed and packaged by the private sector. This category includes several publishers: Navionics, C-Map, Transas, NV-Verlag, Imray, SiiTech, etc.
EPIRB - Emergency Position Indicating Radio Beacon

Une EPIRB est une balise radio de localisation d'urgence homologuée dans le cadre du Système Mondial de Détresse et de Sécurité en Mer (SMDSM) défini par la Convention SOLAS. Elle est codée avec le numéro d'identification unique MMSI du navire, et émet un signal de détresse sur la fréquence 406 MHz vers la constellation de satellites Cospas-Sarsat. Elle se déclenche manuellement ou automatiquement au contact de l'eau. Équipée (pour certaines) d'un récepteur GPS utilisant plusieurs constellations GNSS (GPS, GLONASS, GALILEO) elle peut alors envoyer sa position GPS dans le message de détresse avec une autonomie minimum de 48 heures. La couverture est mondiale.

Une EPIRB est obligatoire pour les navires de plaisance en France, depuis mai 2015, pour les navigations à plus de 60 milles nautiques d'un abri. Voir aussi PLB.

EPIRB - Emergency Position Indicating Radio Beacon (EN)

An EPIRB is an emergency positioning radio beacon approved as part of the Global Maritime Distress and Safety System (GMDSS) defined by the SOLAS Convention. It is coded with the vessel's unique MMSI identification number, and transmits a distress signal on the 406 MHz frequency to the Cospas-Sarsat satellite constellation. It is triggered manually or automatically on contact with the water. Some of them are provided with a built-in GPS receiver using several GNSS constellations (GPS, GLONASS, GALILEO, etc), and can then send their GPS position in the distress message, with a minimum autonomy of 48 hours. Coverage is worldwide.

An EPIRB has been compulsory for pleasure boats in France since May 2015, when sailing more than 60 nautical miles far from a shelter. See also PLB.

EUSPA - European Union Agency for the Space Programme

La mission de l'Agence de l'Union Européenne pour le Programme Spatial EUSPA est de fournir des services spatiaux fiables, sûrs et sécurisés, en maximisant leurs avantages socio-économiques pour la société et les entreprises européennes.

Avec le programme de positionnement GNSS GALILEO associé au système SBAS EGNOS, et le programme COPERNICUS d'observation de la Terre, qui étudie notre planète et son environnement au profit des citoyens européens, l'agence entend stimuler la croissance de l'économie européenne basée sur l'innovation et contribuer ainsi à la sécurité des citoyens européens et à la sécurité de l'Union et de ses États membres, tout en renforçant l'autonomie stratégique de l'Union Européenne.

EUSPA - European Union Agency for the Space Programme (EN)

The mission of the European Union Agency for the Space Programme EUSPA is to provide reliable, safe and secure space services, maximising their socio-economic benefits for European society and businesses.

With GALILEO GNSS positioning programme, associated with the EGNOS SBAS system, and the COPERNICUS Earth observation programme, which studies our planet and its environment for the benefit of European citizens, the Agency intends to stimulate the growth of the European economy based on innovation and thus contribute to the safety of European citizens and the security of the Union and its Member States, while strengthening the strategic autonomy of the European Union.

Formats de fichiers pour les transferts de données


• Le format XML
XML (eXtended Mark-up Language) est un langage de balisage, qui a pour fonction de dissocier le fond (nature des données), de la forme (par exemple, l'apparence ou le rendu graphique dans un navigateur).
Les différentes balises correspondant au schéma XML définissent la structure de la base de données. Pour s'assurer qu'il n'y a pas d'erreurs sur la mise en forme du schéma et des balises lorsque l'on intègre des fichiers, on utilise un validateur XML.

Le format GPX pour l'échange de données GPS
Format de mise en forme des données GPS basé sur XML, il est devenu un format standard pour échanger les données entre récepteurs GPS, SIG et autres applications de web mapping interactives.
Le format GPX permet aux utilisateurs de GPS de partager plus facilement les données extraites de leurs appareils avec d'autres utilisateurs, en évitant que les formats de fichiers propres aux appareils y fassent obstacle.

Le format KML pour le géoréférencement
Le format de fichiers KML créé pour Google Earth, est un format de fichiers textes également dérivé de XML. Il permet de décrire une série d'objets géoréférencés. Ceux ci peuvent être de simple points remarquables comme un bâtiment, une intersection, un sommet ou peuvent être encore des traces GPS avec ou sans l'altitude. Les fichiers au format KMZ sont des KML compressés (ZIP). Le format KML offre de nombreuses fonctionnalités, devenant un véritable SIG. Ce format est en voie de devenir un standard.

Le format CSV (Comma-separated values)
CSV est un format de fichier informatique représentant des données tabulaires. Il s'agit d'une forme très simple de base de données, où chaque ligne est un enregistrement et où les champ sont séparés par un caractère prédéfini (en général une virgule). Ce format est utile pour échanger des données entre des bases de données n'ayant pas d'autre format de fichier en commun. C'est notamment un format ouvert (non propriétaire).

File formats for data transfers (EN)
XML (eXtended Mark-up Language)

XML is a mark-up language, the purpose of which is to separate the content (nature of the data) from the form (for example, the visual aspect or graphical rendering in a browser). The various tags corresponding to the XML scheme define the structure of the database. To ensure that there are no errors in the formatting of the scheme and tags when files are integrated, an XML validator is used.


GPX (for GNSS data exchange)

An XML-based format for formatting GPS data, it has become a standard format for exchanging data between GPS receivers, GIS and other interactive web mapping applications. The GPX format makes it easier for GPS users to share data extracted from their devices with other users, without device-specific file formats getting in the way.


KML (for georeferencing)

Le format de fichiers KML créé pour Google Earth, est un format de fichiers textes également dérivé de XML. Il permet de décrire une série d'objets géoréférencés. Ceux ci peuvent être de simple points remarquables comme un bâtiment, une intersection, un sommet ou peuvent être encore des traces GPS avec ou sans l'altitude. Les fichiers au format KMZ sont des KML compressés (ZIP). Le format KML offre de nombreuses fonctionnalités, devenant un véritable SIG. Ce format est en voie de devenir un standard.


CSV (Comma-separated values)

CSV is a computer file format representing tabular data. It is a very simple form of database, where each line is a record and the fields are separated by a predefined character (usually a comma). This format is useful for exchanging data between databases that have no other file format in common. In particular, it is an open (non-proprietary) format.

GALILEO - Système européen de navigation par satellite

Fin novembre 2007, le Conseil des Ministres des Transports de l'Union européenne (UE) a décidé le financement public du déploiement du système mondial de navigation par satellites GALILEO. Comme le système américain GPS, GALILEO doit permettre aux utilisateurs équipés d'un récepteur adéquat de connaîre leur position en temps réel, avec une précision variant de 1 à 10 m.

Le réseau GALILEO se décompose en 3 segments : 30 satellites (dont 2 de rechange) placés sur orbite circulaire d'altitude moyenne, quatre centres de contrôles s'appuyant sur un réseau d'une trentaine de stations au sol réparties à travers le monde, et les utilisateurs dotés de récepteurs de positionnement et de datation.
Galileo architecture

Après deux tests expérimentaux commencés en 2005, 12 satellites ont été lancés entre 2011 et 2016. Fin 2023, avec 24 satellites opérationnels et 3 en maintenance, GALILEO fournit les trois premiers services prévus par le système : Open Service (signal ouvert pour tous), Public Regulated Services (signaux encryptés à usage restreint) et Search and Rescue Services (intégration au système COSPAT-SARSAT).

La configuration complète avec 30 satellites, initialement prévue pour être finalisée avant fin 2020, a pris du retard. Elle fournira à terme les deux services complémentaires Safety of Life Service (service sécurisé pour les transports sensibles et l'aviation civile) et Commercial Services (services payant de haute précision).

La gestion des services associés à GALILEO a été confiée à l'Agence Spatiale Européenne EUSPA, installée à Prague. L'EUSPA a confié la fourniture des services Open Service et Commercial Service au GSC (European GNSS Service Center) installé à Madrid au sein du National Institute of Aerospace Technologies (INTA).


GALILEO - EU Global Satellite Navigation System (EN)

At the end of November 2007, the Council of Transport Ministers of the European Union (EU) decided to provide public funding for the deployment of the GALILEO global satellite navigation system. Like the American GPS system, GALILEO should enable users provided with a suitable receiver to know their position in real time, with an accuracy of between 1 up to 10 meters.

The GALILEO network is made up of 3 segments: 30 satellites (including 2 spares) placed in a medium-altitude circular orbit (MEO), four control centres supported by a network of some thirty ground stations around the world, and users equipped with positioning and dating receivers.


Galileo architecture

After two experimental tests begun in 2005, 12 satellites were launched between 2011 and 2016. By the end of 2023, with 24 satellites operational and 3 under maintenance, GALILEO will provide the first three services planned for the system: Open Service (signal open to all), Public Regulated Services (encrypted signals for restricted use) and Search and Rescue Services (integration into the COSPAT-SARSAT system).

The complete configuration with 30 satellites, initially scheduled for completion by the end of 2020, has been delayed. It will eventually provide the two complementary services Safety of Life Service (secure service for sensitive transport and civil aviation) and Commercial Services (high-precision payload services).

Management of the services associated with GALILEO has been entrusted to the European Space Agency EUSPA, based in Prague. EUSPA has entrusted the provision of Open Service and Commercial Service to the GSC (European GNSS Service Center) based in Madrid at the National Institute of Aerospace Technologies (INTA).

GIS - Geographic Information System (EN)

Geographic information system capable of organising and presenting spatially referenced alphanumeric data, as well as producing maps and charts. It is used to process and distribute geographic information.

Representation is generally in two dimensions, but 3D rendering or animation showing temporal variations over an area are also supported.

GLONASS - Global Navigation Satellite System

Système mondial de navigation par satellites développé par la Russie. Composé de 28 satellites GLONASS-M, dont 4 satellites de réserve, placés en orbite moyenne à 19.100 km d'altitude. Le programme GLONASS, lancé en 1982, est opérationnel avec une couverture mondiale depuis octobre 2011. C'est le deuxième système de positionnement en activité après le GPS américain. Il offre une précision pratiquement équivalente.

Le premier satellite d'une nouvelle génération GLONASS-K a été lancé fin 2020. Ces satellites plus puissants, plus légers et moins énergivores, remplaceront à terme la première constellation. Ils sont conçus pour fournir une précision décimétrique.

Depuis début 2012, les principaux fabricants de chipsets de réception GPS sont compatibles avec les deux systèmes GPS et GLONASS, et depuis fin 2019 BEIDOU 3, apportant aux récepteurs les plus récents une augmentation significative de la couverture avec plus de 80 satellites et une précision constatée de 2 à 5 mètres pour le service civil.

GLONASS - Global Navigation Satellite System (EN)

Global satellite navigation system developed by Russia. Composed of 28 GLONASS-M satellites, including 4 reserve satellites, placed in medium earth orbit (MEO) at an altitude of 19,100 km. Launched in 1982, the GLONASS programme has been operational worldwide since October 2011. It is the second largest positioning system in operation after the American GPS. It offers virtually equivalent accuracy.

The first satellite of a new generation, GLONASS-K, was launched at the end of 2020. These more powerful, lighter and more energy-efficient satellites will eventually replace the first constellation. They are designed to provide decimetric precision.

Since the beginning of 2012, the main manufacturers of GPS reception chipsets have been compatible with both the GPS and GLONASS systems, and since the end of 2019 with BEIDOU 3, providing the most recent receivers with a significant increase in coverage with more than 80 satellites and an observed accuracy of 2 to 5 metres for civil service.

GMDSS - Global Maritime Distress and Safety System

En français : SMDSM - Système Mondial de Détresse et de Sécurité Maritime. Système de sécurité de détresse et de communication radio pour les navires, reconnu au niveau international. Le SMDSM est un système automatisé navire-terre utilisant des satellites et la technologie de l'appel sélectif numérique. Le SMDSM est mandaté pour les navires au niveau international par la Convention internationale pour la sauvegarde de la vie humaine en mer (SOLAS) de 1974 de l'Organisation maritime internationale (OMI), modifiée en 1988, et a valeur de traité international. Voir MSI.

GMDSS - Global Maritime Distress and Safety System (EN)

Internationally recognised global distress safety and radio communication system for ships. GMDSS is an automated ship-to-shore system using satellites and digital selective calling technology. GMDSS is mandated for ships at international level by the 1974 International Convention for the Safety of Life at Sea (SOLAS) of the International Maritime Organization (IMO), amended in 1988, and has the status of an international treaty. See also MSI.

GNSS - Global Navigation Satellite System

En français : Système Mondial de Navigation par Satellite. Appellation générique des systèmes nationaux GPS (USA), GLONASS (Russie), GALILEO (Europe), BEIDOU (Chine), etc.

Les constellations de satellites GNSS sont toutes situées sur des orbites moyennes (Medium Earth Orbit) entre 19.000 et 30.000 km d'altitude environ.

Orbites des satellites

GNSS - Global Navigation Satellite System (EN)

Generic name for the national systems GPS (USA), GLONASS (Russia), GALILEO (Europe), BEIDOU (China), etc.

GNSS satellite constellations are all located in Medium Earth Orbits (MEOs) at altitudes from about 19,000 up to 30,000 km.


Orbites des satellites

GPS - Global Positioning System

Premier système mondial de navigation par satellites, mis en place par le Département de la Défense des Etats-Unis. Le système GPS repose sur un réseau de 27 satellites orbitant à 20.200 km d'altitude. Ces satellites émettent en permanence un signal complexe (code pseudo-aléatoire) daté précisément grâce à leur horloge atomique, ainsi que des éphémérides permettant le calcul de leurs coordonnées prédites.

Un récepteur GPS qui capte les signaux d'au moins quatre satellites peut, en mesurant les écarts relatifs des horloges, connaîre sa distance par rapport aux satellites et, par trilatération, situer précisément en trois dimensions n'importe quel point placé en dessous des satellites GPS, avec une précision de 3 à 10 mètres pour le service civil. Le GPS est ainsi utilisé pour localiser des véhicules roulants, des navires, des avions, des missiles et même des satellites évoluant en orbite basse.

Concernant la précision, le GPS étant un système développé pour les militaires américains, une disponibilité sélective (selective availability) a été prévue. Certaines informations peuvent ainsi être chiffrées et priver les personnes qui ne disposent pas des codes de la précision maximale. Depuis le 1er mai 2000, le gouvernement américain a mis fin à une dégradation volontaire du service civil. Il est désormais courant d'avoir une position précise de moins de 10 mètres, qui est aujourd'hui encore considérablement améliorée par les SBAS.

Depuis 2019, une troisième génération de satellites GPS-III est en cours de déploiement.

GPS - Global Positioning System (EN)

The world's first satellite navigation system, set up by the US Department of Defense. The GPS system is based on a network of 27 satellites orbiting at an altitude of 20,200 km. These satellites constantly transmit a complex signal (pseudo-random code) precisely dated by their atomic clock, as well as ephemerides enabling their predicted coordinates to be calculated.

A GPS receiver that receives signals from at least four satellites can, by measuring the relative deviations of the clocks, determine its distance from the satellites and, by trilateration, pinpoint the precise three-dimensional location of any point below the GPS satellites, to an accuracy of 3 to 10 metres for civilian use. GPS is used to locate vehicles, ships, aircraft, missiles and even satellites in low earth orbit.

As far as accuracy is concerned, since GPS was developed for the American military, selective availability has been provided for. This means that certain information can be encrypted, denying maximum accuracy to people who do not have the codes. Since May 1st, 2000, the American government has stopped the deliberate downgrading of civil service. It is now common to have an accurate location of less than 10 metres, which has been considerably improved by SBAS.

Since 2019, a third generation of GPS-III satellites is being deployed.

GRIB - Gridded Binary

L'acronyme signifie plus précisément General Regularly distributed Information in Binary form.

GRIB, est un format de fichier pour le stockage et le transport de données météorologiques sur points de grilles, pour les sorties des modèles de Prévision Numérique du Temps (Numerical Weather Prediction). Il est conçu afin d'être auto-descripteur, compact, et utilisable tel quel d'une architecture informatique à une autre.

Le format standard GRIB est conçu et maintenu par l'Organisation Météorologique Mondiale (WMO) et approuvé pour un usage opérationnel depuis 1985. Le format GRIB édition 1 (GRIB1) est mondialement utilisé. Un format GRIB édition 2 (GRIB2), enrichi et étendu, a été introduit pour répondre à la demande croissante de données supplémentaires à transmettre, et son usage se généralise progressivement. Voir Modèles de prévisions.

GRIB - Gridded Binary (EN)

More exactly, the acronym stands for General Regularly distributed Information in Binary form.

GRIB is a file format for storing and transporting gridded meteorological data for output from Numerical Weather Prediction models. It is designed to be self-descriptive, compact, and usable as is from one computer architecture to another.

The standard GRIB format is designed and maintained by the World Meteorological Organization (WMO) and has been approved for operational use since 1985. The GRIB edition 1 (GRIB1) format is used worldwide. An enriched and extended GRIB edition 2 (GRIB2) format has been introduced to meet the growing demand for additional data to be transmitted, and is gradually coming into general use. See Weather Forecast Models.

IALA - International Association of Marine Aids to Navigation and Lighthouse Authorities

En français AISM (Association internationale de signalisation maritime). L'IALA est une association technique internationale à but non lucratif. Elle rassemble les autorités chargées des aides à la navigation maritime, les fabricants, les consultants et les instituts scientifiques et de formation du monde entier et leur offre la possibilité d'échanger et de comparer leurs expériences et leurs réalisations.

L'AISM encourage ses membres à harmoniser les aides maritimes à la navigation — balisage, signalisation, feux et marques — dans le monde entier et pour s'assurer que les déplacements des navires soient sûrs, rapides et rentables tout en protégeant l'environnement.

Le travail des comités vise à développer les meilleures pratiques communes à travers la publication de normes, de recommandations, de directives et de modèles de formation.

IALA - International Association of Marine Aids to Navigation and Lighthouse Authorities (EN)

IALA is an international non-profit technical association. It brings together maritime aids to navigation authorities, manufacturers, consultants and scientific and training institutes from all over the world and offers them the opportunity to exchange and compare their experiences and achievements.

IALA encourages its members to harmonise maritime aids to navigation - buoyage, signals, lights and marks - throughout the world and to ensure that ship movements are safe, fast and cost-effective while protecting the environment.

The work of the committees is aimed at developing common best practice through the publication of standards, recommendations, guidelines and training models.

IHO - International Hydrographic Organization

L'IHO coordonne les activités des différents services hydrographiques nationaux, travaille à la standardisation de la cartographie maritime mondiale, émet des avis et conseils pour aider les pays à développer les domaines de la veille hydrographique et la production des cartes et publications nautiques.

Les publications de l'IHO sont à la base de la création des ECDIS.

IHO - International Hydrographic Organization (EN)

The IHO coordinates the activities of the various national hydrographic services, works to standardise world maritime cartography, and issues opinions and advice to help countries develop the fields of hydrographic watch and the production of nautical charts and publications.

IHO publications are the basis for the creation of ECDIS.

IMO - International Maritime Organization

L'IMO est l'agence spécialisée des Nations Unies responsable du domaine de la sécurité maritime, de l'efficacité et de la sécurité de la navigation, de la protection de l'environnement maritime. L'IMO est à la source de nombreux instruments légaux, dont le plus connu est la Convention SOLAS.

C'est dans le cadre de la Convention SOLAS que les États Membres ont adopté les exigences de base du Système Mondial de Détresse et de Sécurité en Mer (SMDSM). Ce système défini les obligations de mise en oeuvre que doivent respecter les navires, en termes d'équipements et de procédures de communications, afin de garantir la sécurité des navires et des personnes.

IMO - International Maritime Organization (EN)

IMO is the United Nations specialised agency responsible for maritime safety, efficiency and safety of navigation, and protection of the maritime environment. IMO is the source of numerous legal instruments, the best known of which is the SOLAS Convention.

It was under the SOLAS Convention that Member States adopted the basic requirements of the Global Maritime Distress and Safety System (GMDSS). This system defines the implementation requirements that ships must meet, in terms of equipment and communications procedures, in order to guarantee the safety of ships and people.

ITU - International Telecommunication Union

En français UIT, institution spécialisée des Nations Unies pour les technologies de l'information et de la communication (TIC). Fondée en 1865 en vue de faciliter la connectivité internationale des réseaux de communication, l'UIT attribue dans le monde entier des fréquences radioélectriques et des orbites de satellite, élabore les normes techniques qui assurent l'interconnexion harmonieuse des réseaux et des technologies et s'efforce d'améliorer l'accès aux TIC pour les communautés mal desservies partout dans le monde. Appel téléphonique, accès à internet, envoi de message électronique, tous bénéficient des travaux de l'UIT​.

L'association est également partie prenante pour ce qui concerne les télécommunications maritimes et la coordination des fréquences des États membres. A ce titre, l’ANFR (Agence Nationale des Fréquences) est le point d’entrée des opérateurs satellitaires français pour l’enregistrement de leurs fréquences au fichier international des fréquences de l’Union internationale des télécommunications (UIT).

L'UIT est déterminée à connecter tous les habitants de la planète, quel que soit l'endroit où ils vivent et quels que soient leurs moyens. Par son action, elle protège et appuie le droit de chacun à communiquer.

ITU - International Telecommunication Union (EN)

Founded in 1865 to facilitate the international connectivity of communications networks, the ITU allocates radio frequencies and satellite orbits worldwide, develops the technical standards that ensure the harmonious interconnection of networks and technologies, and works to improve access to ICTs for underserved communities around the world. Telephone calls, Internet access, sending electronic messages - all benefit from the work of the ITU.

The association is also involved in maritime telecommunications and the coordination of Member States' frequencies. As such, the ANFR (Agence Nationale des Fréquences) is the entry point for French satellite operators to register their frequencies with the International Frequency Register of the International Telecommunication Union (ITU).

The ITU is committed to connecting everyone on the planet, wherever they live and whatever their means. Through its actions, it protects and supports everyone's right to communicate.

Mercator Ocean International

Mercator Ocean International est un service à l’initiative de la Commission Européenne dirigé par Mercator, le centre français d’analyse et de prévision océanique à Toulouse. Il s’intègre dans un des deux programmes spatiaux européens d'observation de la Terre nommé COPERNICUS. Le second programme spatial étant GALILEO. Ces deux programmes dépendent directement de l’Europan Union Agency for the Space Program (EUSPA).

Mercator Ocean a pour mission de mettre en oeuvre des moyens permanents de surveillance océanique afin de fournir des produits et des services gratuits de prévisions exploitables par les utilisateurs pour toutes les applications marines : sécurité maritime, ressources marines, environnement marin et côtier, prévision météorologique, océanographique et climatologique.

Mercator Ocean acquiert et compile des données d’observations spatiales et in-situ, les analyse, élabore des modèles de prédiction océaniques, conçoit les produits et les mets à la disposition gratuitement pour tous les acteurs concernés sur un portail internet.

Les modèles MyOcean de prévisions de courants marins océaniques et côtiers, par exemple, font partie de ces produits et sont distribués au format GRIB.

Mercator Ocean International (EN)

Mercator Ocean International is a service initiated by the European Commission and managed by Mercator, the French ocean analysis and forecasting centre in Toulouse. It is part of COPERNICUS, one of the two European Earth observation space programmes. The second space programme is GALILEO. Both these programmes come under the direct authority of the Europan Union Agency for the Space Program (EUSPA).

Mercator Ocean's mission is to implement permanent ocean monitoring resources in order to provide free forecasting products and services that can be used by users for all marine applications: maritime safety, marine resources, the marine and coastal environment, meteorological, oceanographic and climatological forecasting.

Mercator Ocean acquires and compiles data from space and in-situ observations, analyses them, develops ocean forecasting models, designs the products and makes them available free of charge to all stakeholders via an Internet portal.

MyOcean models for forecasting ocean and coastal currents, for example, are among these products and are distributed in GRIB format.

MMSI - Maritime Mobile Service Identification

Numéro d'identification mondial dans le service mobile maritime. Ce système d'identification repose sur les principes suivants :


  • Chaque navire doit posséder une identification UNIQUE composée d'une série de neuf chiffres.
  • Elle est utilisée à la fois dans les transmissions classiques et satellitaires.
  • La même identité doit être utilisée pour tous les systèmes de télécommunications.
  • Chaque nation doit prévoir un plan de numérotation suffisant pour faire face à toutes les évolutions prévisibles, en particulier, l'automatisation des services.
  • Le plan de numérotation doit tenir compte des possibilités d'acheminement des réseaux téléphoniques existants.
  • Les trois premiers chiffres de cette identification (navire) doivent indiquer la nationalité du navire.

Chaque navire doit posséder une identification UNIQUE composée d'une série de neuf chiffres. Le code MMSI doit être saisi dans les réglages des VHF avec appel sélectif numérique (ASN) permettant des communications directes navire-navire et appel de détresse intégré, ainsi que dans les réglages des transpondeurs AIS.
Des codes spéciaux sont attachés aux balises de détresse, avec des numéros commençant par :

  • 970 : AIS-SART.
  • 972 : AIS MOB.
  • 974 : EPIRB, PLB (Sarsat-Cospas)

MMSI - Maritime Mobile Service Identification (EN)

Global identification number in the maritime mobile service. This identification system is based on the following principles:


  • Each ship must have a UNIQUE identification consisting of a series of nine digits.

  • It is used for both conventional and satellite transmissions.

  • The same identity must be used for all telecommunications systems.

  • Each nation must provide a numbering plan sufficient to deal with all foreseeable developments, in particular services automation.

  • The numbering plan must take account of the routing possibilities of existing telephone networks.

  • The first three digits of this identification (ship) must indicate the nationality of the ship.


Each vessel must have a UNIQUE identification consisting of a series of nine digits. The MMSI code must be entered in the settings of VHFs with digital selective calling (DSC) allowing direct ship-to-ship communications and an integrated distress call, as well as in the settings of AIS transponders.

Special codes are attached to distress beacons, with numbers starting with:


  • 970 : AIS-SART.
  • 972 : AIS MOB.
  • 974 : EPIRB, PLB (Sarsat-Cospas)

Modèles de prévisions météorologiques

Les fichiers GRIB peuvent être issus de différents modèles numériques de prévisions météorologiques. Chacun de ces modèles possède des spécificités qui le destinent à un usage et/ou une couverture particulière.

USA

GFS (Global Forecast System) : modèle produit par le National Centers for Environmental Prediction (NCEP), une entité du National Weather Service (NWS) de la NOAA. Le GFS est actualisé toutes les 3 heures jusqu'à 240 heures et toutes les 6 heures jusqu'à 384 heures. Les fichiers sont initialisés à 00, 06, 12 et 18 UTC et disponibles environ 4h30 plus tard sur les serveurs. Les données sont fournies avec une maille de 0,25° (15MN), 0,5° (30MN) et 1,0° (60MN) à 10 jours (240 heures) par pas de 3 heures puis par pas de 12 heures de 10 à 16 jours (384 heures). Le modèle GFS est un modèle couplé, composé de quatre modèles distincts (un modèle atmosphérique, un modèle océanique, un modèle terrestre, et un modèle de glace de mer), qui concourent ensemble pour donner une image exacte des conditions météorologiques. Des modifications sont régulièrement apportées au modèle GFS afin d'améliorer la performance et la précision des prévisions. Il a fait l'objet d'une importante mise à jour en juin 2019 (GFS-FV3), puis de nouveau en mars 2021 (GFSv16).

WRF (Weather Research and Forecasting) : système numérique méso-échelle de nouvelle génération pour les prévisions météo. Il est conçu à la fois pour des prévisions opérationnelles et les besoins de la recherche atmosphérique. Le modèle WRF-NMM (Nonhydrostatic Mesoscale Model) est une collaboration entre plusieurs centres de recherche météorologiques américains. Le modèle WRF s'applique sur la base des données en entrée d'un modèle à plus basse résolution, généralement le GFS. Il est mis à jour 4 fois par jour et donne 78 heures de prévision par pas de 1 heure. Les prévisions incluent la vitesse et la direction du vent, les rafales, la température, la couverture nuageuse totale et les précipitations.

COAMPS (Coupled Ocean/Atmosphere Mesoscale Prediction System) : Développé par la Division de Météorologie Marine (MMD) du Laboratoire de Recherche Navale (NRL) de l'U.S Navy. Il associe un système d'assimilation de données observées, un modèle atmosphérique méso-échelle non-hydrostatique (NMM) et un modèle océanique (NCOM). Les composants atmosphériques du modèle COAMPS sont utilisés par l'U.S. Navy pour des prévisions numériques à court-terme applicables à différentes régions du monde. Les prévisions par pas de 6h sont disponibles à 00 UTC et 12 UTC. La résolution du modèle est de 0,1°(6MN) à 24h et 0,2°(12MN) jusqu'à 96h.

NAM (North American Mesoscale Forecast System) : Un des principaux modèles météorologiques exploités par les National Centers for Environmental Prediction (NCEP) pour produire des prévisions météorologiques focalisées sur le continent nord-américain. Des dizaines de paramètres météorologiques sont disponibles à partir des grilles de NAM, de la température et des précipitations à la foudre et à l'énergie cinétique turbulente. Le NAM génère plusieurs grilles (ou domaines) de prévisions météorologiques à diverses résolutions horizontales. Des prévisions à haute résolution sont générées dans le NAM en utilisant des modèles supplémentaires météorologiques numériques. Ces fenêtres de prévisions à haute résolution sont générées sur les régions fixes et sont parfois exécutés afin de suivre les événements météorologiques importants, comme les ouragans. Résolution de 0,1° (6 MN), par pas de 1h. jusqu'à 24h. puis 3h. jusqu'à 84h.

WW3 (WAVEWATCH III) : Modèle de prévision d'état de la mer FNMOC (U.S. Navy).


  • WW3 Global - Données fournies avec une maille de 1° (60 MN), prévisions à échéances jusque 180 heures par pas de 3 heures , mises à jour deux fois par jour (06 et 17 UTC). Couverture mondiale.

  • WW3 EU - Modèle à maille fine 0,2° (12 MN), prévisions à 72 heures par pas de 6 heures. Couvre : Mer méditerrannée, Mer noire, Océan Atlantique NE autour de l'Europe et la Mer Baltique. De 15W-29N à 45E-66N.


EUROPE

IFS (Integrated Forecast System), appelé fréquemment modèle CEP : modèle du ECMWF (European Center for Medium-Range Weather Forecasts), en français CEPMMT (Centre Européen de Prévisions Météo à Moyen Terme) est un système global d'assimilation de données et de prévision. Au départ, l'IFS n'a été développé que pour les prévisions météorologiques, mais il a évolué vers un modèle mondial générique et comprend maintenant la modélisation de la composition de l'atmosphère (gaz à effet de serre, aérosols et espèces chimiques) Avec une maille fine de 0,1° (6 MN) et des échéances de 4 à 10 jours, il est réactualisé deux fois par jour. D'après les différents comparatifs ce modèle est connu pour être un des plus fiables sur les moyennes échéances (0 à 4 jours).

UKMO (United Kingdom Meteorological Office)


  • MOGREPS-G (The Met Office Global and Regional Ensemble Prediction System) : Modèle mondial ensemblier avec une maille de 0,18° (11 MN) à échéance de 7 jours, actualisé quatre fois par jour (00, 06, 12, 18 UTC). Il est composé de plusieurs sous-ensembles atmosphériques et océaniques.

  • UKMO MOGREPS-UK : modèle combiné à haute résolution, avec une maille de 0,02° (1,2 MN) échéances jusqu'à 54 heures, réactualisé toutes les trois heures à partir de 00 UTC. Ne couvre que les îles britanniques.


ICON : (Icosahedric Non-hydrostatique Model) du Deutscher Wetterdienst (DWD) avec un modèle mondial ICON Global à résolution de 0,125° (7,5 MN) et ICON-EU couvrant l'Europe de l'Ouest et la Méditerranée avec une résolution de 0,06° (3,5 MN). Échéance à 5 jours par pas de 1 heure jusque 78 heures, pas de 3 heures au-delà. Actualisé 4 fois par jour.

METEO-FRANCE

ARPEGE : modèle mondial avec une maille de 0,5° (30MN). Il permet de prévoir les phénomènes de grande échelle (dépressions, anticyclones) qui parcourent le globe. Arpège est utilisé pour la prévision jusqu'à quatre jours d'échéance, réactualisé quatre fois par jour. ARPEGE Europe sur l'Europe de l'Ouest et la Méditerranée utilise une maille de 0,1° (6MN). Au-delà de quatre jours, Météo-France utilise le modèle IFS du CEPMMT.

AROME : Constitue le troisième niveau de la chaîne de prévision numérique de Météo-France. Disposant d'une maille de 0,025° (1,5MN), son domaine est limité à la France métropolitaine, Antilles-Guyane, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Réunion et Qatar. Arome est alimenté par des simulations réalisées à partir d'ARPEGE. AROME ne remplace pas les autres modèles, il délivre des informations supplémentaires, zoomées sur l'Hexagone et bien plus détaillées, pour anticiper et localiser les phénomènes météorologiques de petite échelle potentiellement dangereux. Prévisions heure par heure de 36 à 42 heures, réactualisé 5 fois par jour.

AROME HD : modèle à maille de 1km pour des prévisions de vent à 10 mètres localisées sur la France et ses abords. Disponible 5 fois par jour jusqu'à 42 heures d'échéance.

MFWAM : (Météo France Wave Assimilated Model) est un modèle de prévision d'état de la mer (mer du vent et houles). Suivant ses différentes configurations régionales ou globales, ce modèle est "forcé" en entrée par des vents à 10 m issus des modèles ARPEGE Global, ARPEGE Europe et AROME. Des données d'observation spatiale, altimétrique et spectrale, via des radars embarqués sur des satellites, sont assimilées par les modèles MFWAM globaux et régionaux. Modèle mondial à 0,5° (30MN), Europe à 0,1°(6MN), France à 0,025°(1,5MN), par pas de 3 heures sauf France par pas de 1 heure. Echéances variables selon la résolution, réactualisé 4 fois par jour.

MSI - Maritime Safety Information

Informations concernant la sécurité maritime : avertissements météorologiques et pour la navigation, bulletins météorologiques, alertes de détresse ainsi que tous messages urgents concernant la navigation maritime. Les mises à jour ECDIS sont considérées comme MSI.

MSI - Maritime Safety Information (EN)

Maritime Safety Information: meteorological and navigational warnings, weather reports, distress alerts and all urgent messages concerning maritime navigation. ECDIS updates are considered as MSI.

Navaid - Navigation Aid

En cartographie électronique maritime anglo-américaine, les navaids, ou aides à la navigation, regroupent toutes les informations relatives à la navigation, comme le balisage, les marques et amers remarquables, les feux et signaux de brume, etc. Par extension on y inclut les renseignements relatifs aux ouvrages portuaires, aux zones de mouillage, et toute information descriptive pouvant concerner la sécurité de la navigation.

Ne pas confondre avec les POIs qui concernent des informations plus générales

Navaid - Navigation Aid (EN)

In Anglo-American electronic maritime cartography, NavAids, or aids to navigation, group together all information relating to navigation, such as buoyage, beacons and landmarks, lights and fog signals, etc. By extension, they include information relating to harbour structures, anchorage areas, and any descriptive information that may concern navigation safety.

This should not be confused with POIs, which provide more general information.

NMEA 0183 - National Marine Electronics Association

La National Marine Electronics Association est une association sans but lucratif fondée en 1957 par un groupe de revendeurs d'électronique réunis au salon nautique de New York pour discuter de la manière de renforcer les relations avec les fabricants d'électronique. Elle est composée de fabricants, distributeurs, revendeurs, institutions d'éducation et d'autres organismes ayant en commun un intérêt dans l'emploi des instruments électroniques de navigation.

Au début des années 80, la NMEA a créé la première norme d'interface uniforme pour l'échange de données numériques entre différents appareils électroniques marins. Le standard NMEA 0183 a été largement accepté par les fabricants et est reconnu par les agences maritimes du monde entier. Le standard a été adopté comme base d'une norme internationale par la Commission Électronique Internationale (IEC) en Europe. La mise à jour et l'extension du standard ainsi que le développement de futures normes sont depuis toujours poursuivis par un comité de bénévoles au sein de la NMEA.

Le standard NMEA 0183 a un débit de 4800 jusqu'à 115200 bauds et comporte plusieurs phrases de données ASCII. Les instruments et périphériques répondant à ce standard sont assurés de communiquer parfaitement et de se reconnaître mutuellement.

Toujours utilisée depuis plus de 40 ans, la norme NMEA0183 a vu sa dernière version – 4.30 – publiée en décembre 2023. Elle comprend des mises à jour de l'ensemble des phrases GNSS. Il s'agit notamment de mises à jour importantes de l'interface pour l'utilisation des systèmes satellitaires GPS (États-Unis), GLONASS (Russie), GALILEO (Europe), BDS (Chine), QZSS (Japon) et NavIC/IRNSS(Inde).

NMEA 0183 - National Marine Electronics Association (EN)

The National Marine Electronics Association is a non-profit association founded in 1957 by a group of electronics dealers who met at the New York Boat Show to discuss how to strengthen relationships with electronics manufacturers. It is composed of manufacturers, distributors, dealers, educational institutions and other organizations with a common interest in the use of electronic navigational instruments.

In the early 1980s, NMEA created the first uniform interface standard for the exchange of digital data between different marine electronic devices. The NMEA 0183 standard has been widely accepted by manufacturers and is recognised by maritime agencies around the world. The standard has been adopted as the basis for an international standard by the International Electronics Commission (IEC) in Europe. The updating and extension of the standard and the development of future standards have always been continued by a committee of volunteers within NMEA.

The NMEA 0183 standard has a data rate of 4800 to 115200 baud and includes a great number of ASCII data sentences. Instruments and sensors complying with this standard are guaranteed to communicate perfectly and to recognise each other.

Still in use for over 40 years, the NMEA0183 standard saw its latest version - 4.30 - published in December 2023. It includes updates to all GNSS sentences. These include major updates to the interface for use with the GPS (United States), GLONASS (Russia), GALILEO (Europe), BDS (China), QZSS (Japan) and NavIC/IRNSS (India) satellite systems.

NMEA 2000 - National Marine Electronics Association

NMEA 2000 définit un nouveau protocole de communication en réseau à grande vitesse conçu spécialement pour les bateaux. Il peut accepter jusqu'à 50 périphériques – instruments et capteurs – comprenant jusque 252 adresses et des transferts de données jusqu'à 250 Kb/s. Il est multi-émetteur/multi-récepteur.

Conçu pour fonctionner dans des environnements rigoureux et exigeants, NMEA 2000 est basé sur le protocole CAN Bus (Controller Area Network) développé par Bosch et Intel pour l'automobile et l'automatisme. Il comprend une paire de fils différentiels, choisie pour son insensibilité aux parasites, et qui permet jusqu'à 200 mètres de longueur en milieux perturbés. Ce protocole emploie l'arbitrage de messages basé sur la priorité. Des champs d'identification et de données ont été modifiés et adaptés à la marine.

Le système est de type Plug and Play, les périphériques sont identifiés par le système dès leur branchement, comme pour les ports USB. L'installation en est donc grandement simplifiée.

NMEA 2000 - National Marine Electronics Association (EN)

NMEA 2000 defines a new high-speed network communication protocol designed specifically for boats. It can support up to 50 devices - instruments and sensors - with up to 252 addresses and data transfer rates of up to 250 Kb/s. It is multi-transmitter/multi-receiver.

Designed to operate in rigorous and demanding environments, NMEA 2000 is based on the CAN Bus (Controller Area Network) protocol developed by Bosch and Intel for the automotive and automation industries. It comprises a pair of differential wires, chosen for their immunity to interference, which can be up to 200 metres long in disturbed environments. The protocol uses priority-based message arbitration. Identification and data fields have been modified and adapted for marine use.

The system is Plug and Play, with all peripherals identified by the system as soon as they are plugged in, such as with USB ports. Installation is therefore greatly simplified.

NMEA OneNet® - National Marine Electronics Association

NMEA OneNet® est la norme NMEA de troisième génération pour l'interfaçage et la mise en réseau des données maritimes. Il s'agit d'une nouvelle norme de réseau Ethernet IPv6 pour le secteur maritime.

Développé par les membres de la NMEA et basé sur le protocole Internet version 6 (IPv6) et le réseau local Ethernet IEEE 802.3, OneNet permet de relier les trois normes de données NMEA - OneNet, NMEA0183, NMEA2000 - combinées sur un seul réseau local (LAN).

OneNet a été conçu pour compléter et étendre les capacités de NMEA 2000, et non pour le remplacer, en ajoutant ses avantages à un réseau NMEA 2000 existant. Tous les protocoles d'application de OneNet, tels que les messages PGN, sont conçus pour utiliser une pile de protocoles réseau IPv6 standard. Cela permet à OneNet de coexister avec d'autres protocoles et services fonctionnant en parallèle sur le même réseau (y compris d'autres normes maritimes telles que IEC 61162-450). La norme spécifie également des mécanismes pour connecter les réseaux OneNet, les réseaux NMEA 2000 et d'autres réseaux à l'aide de passerelles dédiées. Comme pour NMEA 2000, tous les produits OneNet devront être certifiés par le fabricant et vérifiés par NMEA.

Avec une gamme de vitesses de transfert allant de 10 mégabits par seconde à 10 gigabits par seconde directement vers les appareils OneNet, Ethernet est environ 400 à 40 000 fois plus rapide que NMEA 2000. Grâce à cette plus grande largeur de bande, OneNet peut répondre aux exigences élevées des flux de données radar, vidéo et sonar. Avec un nombre beaucoup plus important de dispositifs potentiels (adresses), OneNet permet de créer des réseaux plus vastes et plus complexes qu'avec la limite de 252 adresses de NMEA 2000.

NMEA OneNet® - National Marine Electronics Association (EN)

NMEA OneNet® is the third-generation NMEA standard for interfacing and networking marine data. It is a new Ethernet IPv6 network standard for the maritime sector.

Developed by NMEA members and based on Internet Protocol version 6 (IPv6) and IEEE 802.3 Ethernet LAN, OneNet enables the three NMEA data standards - OneNet, NMEA0183, NMEA2000 - combined on a single Local Area Network (LAN).

OneNet has been designed to complement and extend the capabilities of NMEA 2000, not replace it, by adding its benefits to an existing NMEA 2000 network. All OneNet application protocols, such as PGN messages, are designed to use a standard IPv6 network protocol stack. This allows OneNet to co-exist with other protocols and services running in parallel on the same network (including other maritime standards such as IEC 61162-450). The standard also specifies mechanisms for connecting OneNet networks, NMEA 2000 networks and other networks using dedicated gateways. As with NMEA 2000, all OneNet products will need to be certified by the manufacturer and verified by NMEA.

With a range of transfer speeds from 10 megabits per second to 10 gigabits per second directly to OneNet devices, Ethernet is approximately 400 to 40,000 times faster than NMEA 2000. Thanks to this greater bandwidth, OneNet can meet the high demands of radar, video and sonar data streams. With a much larger number of potential devices (addresses), OneNet makes it possible to create larger, more complex networks than NMEA 2000's 252-address limit.

NOAA - National Oceanic and Atmospheric Administration

Administration américaine chargée des océans, de la météorologie et de la climatologie.
La NOAA comprend de nombreux départements, dont le service cartographique dépendant de l'Office of Coast Survey, le National Ocean Service en charge de l'océanographie et de la navigation, et le National Weather Service. Equivalent du SHOM et de Météo France réunis.

NOAA - National Oceanic and Atmospheric Administration (EN)

The US government agency in charge of oceans, meteorology and climatology.

NOAA includes a number of departments, such as the Cartographic Service, which is part of the Office of Coast Survey, the National Ocean Service, which is responsible for oceanography and navigation, and the National Weather Service.

PLB - Personal Locator Beacon

Balise radio de détresse similaire aux EPIRB mais de petite taille pour être portée sur soi. Contrairement aux EPIRB elle s'active uniquement par déclenchement manuel et son autonomie en émission n'est que de 24 heures au minimum.

Comme une EPIRB elle peut être codée avec un numéro MMSI et couplée à un émetteur GPS. Elle doit respecter les normes CE et être approuvée Sarsat-Cospas.

PLB - Personal Locator Beacon (EN)

Radio distress beacon similar to the EPIRB, but small enough to be worn on one's person. Unlike EPIRBs, it can only be activated manually and has a minimum transmission time of 24 hours.

Like an EPIRB, it can be coded with an MMSI number and linked to a GPS transmitter. It must comply with CE standards and be Sarsat-Cospas approved.

PNT - Positioning, Navigation and Timing

Le positionnement, la navigation et la synchronisation (PNT) font référence aux technologies, systèmes et processus utilisés pour déterminer "comment", "où" et "quand". Il s'agit notamment des systèmes mondiaux de navigation par satellite (GNSS), des constellations de satellites qui envoient des signaux à des récepteurs au sol.


  • Positioning : capacité à déterminer avec précision l'emplacement et l'orientation d'une personne, principalement en deux dimensions, et en trois dimensions si nécessaire.
  • Navigation : capacité à déterminer la position actuelle et la position souhaitée (relative ou absolue) et à appliquer des corrections au cap, à l'orientation et à la vitesse pour atteindre la position souhaitée - depuis n'importe quel endroit du monde, du sous-sol à la surface et de la surface à l'espace.
  • Timing : la capacité d'acquérir et de maintenir une heure exacte et précise à partir d'une norme (telle que l'UTC), n'importe où dans le monde et dans le cadre de paramètres d'actualité définis par l'utilisateur. On utilise principalement les horloges atomiques embarquées dans les satellites des constellations GNSS.


PNT - Positioning, Navigation and Timing (EN)

Positioning, Navigation and Timing (PNT) refers to the technologies, systems and processes used to determine "how", "where" and "when". These include Global Navigation Satellite Systems (GNSS), constellations of satellites that send signals to receivers on the ground.


  • Positioning: ability to accurately determine the location and orientation of a person, mainly in two dimensions, and in three dimensions if necessary.
  • Navigation: ability to determine the current location and the desired position (relative or absolute) and apply corrections to heading, orientation and speed to achieve the desired location - from anywhere in the world, from below ground to above ground and from above ground to space.
  • Timing: the ability to acquire and maintain accurate and precise time based on a standard (such as UTC), anywhere in the world and within user-defined time parameters. The main clocks used are the atomic clocks on board the satellites in GNSS constellations.

POI - Point Of Interest

En cartographie électronique maritime anglo-américaine, un POI est un point d'intérêt ou un lieu remarquable ou particulièrement intéressant. Cela concerne aussi bien des informations sur des services portuaires disponibles, des restaurants ou d'autres commerces utiles aux navigateurs, que des lieux touristiques incontournables.

Les POIs ont un caractère plus général que les Navaids qui concernent uniquement la sécurité de la navigation.

POI - Point Of Interest (EN)

In Anglo-American electronic maritime cartography, a POI is a point of interest or a remarkable or particularly interesting place. POIs can include information on available port services, restaurants and other facilities of interest to sailors, as well as must-see tourist attractions.

POIs are more general than Navaids, which are concerned exclusively with navigational safety.

RADAR - RAdio Detection And Ranging

Détection et estimation de la distance par ondes radio, ou plus simplement radiorepérage. RADAR est un système qui utilise les ondes radio à hautes-fréquences (1 à 4 GHz pour les appareils maritimes) pour détecter et déterminer la distance et/ou la vitesse d'objets tels que les avions, bateaux, ou encore la pluie.

Un émetteur envoie des ondes radio, qui sont réfléchies par la cible et détectées par un récepteur, souvent situé au même endroit que l'émetteur. La position est mesurée par le temps de retour du signal et la vitesse est mesurée à partir du changement de fréquence du signal par effet Doppler. Le système produit une image sur un écran ou se dessinent les éléments réfléchissants environnants : traits de côte, navires, bouées, etc. Voir ARPA.

RADAR - RAdio Detection And Ranging (EN)

Detection and estimation of distance by radio waves, or simply radiodetermination. RADAR is a system that uses high-frequency radio waves (1 to 4 GHz for maritime devices) to detect and determine the distance and/or speed of objects such as aircraft, ships, coastal terrain, or rain.

A transmitter sends out radio waves, which are reflected by the target and detected by a receiver, often located in the same place as the transmitter. Position is measured by the return time of the signal and speed is measured by the change in frequency of the signal using the Doppler effect. The system produces an image on a screen displaying the surrounding reflective elements: coastline, ships, buoys, etc. See ARPA.

Raster charts RNC - Raster Navigational Chart (EN)

A method of digitally representing a chart using a matrix of pixels and grid points. Raster charts are scanned and geo-referenced paper charts. Unlike vector charts, no additional information can be added. Raster charts are not compatible with ECDIS functionalities. For example, it is impossible to carry out automatic route tracking: to do this, information on sounding lines, coastlines, etc. is essential, whereas it is not available in raster format. Raster charts are the basis of ECS.

The advantages of raster format are:


  • Easy to produce and low cost. All you have to do is scan the paper charts.
  • Easy to implement. Chart scrolling is faster than in vector format.
  • Users are familiar with the graphics and symbolism of paper charts.

The disadvantages are:

  • Useless with ECDIS.
  • Cartographic data are only updated by republishing.

The British Admiralty (UKHO) provides ARCS charts in raster format, and the American NOAA administration provides a catalogue of RNC raster charts for free download in the USA. These charts are fully compatible with paper charts, although they are not ECDIS-compliant.

A digitisation technique enables raster charts to be cut into 'tiles', areas of 256 KB each, for smoother display on recent computer systems. The different scale levels of a given geographical area are displayed seamlessly as you zoom in and out. This process, known as "Tilled Charts", also enables targeted updates to be made by replacing the tiles concerned.

NOAA has announced that it will stop producing paper charts in 2025. Other services, such as UKHO and SHOM, have also announced the eventual withdrawal of paper raster charts.

RENC - Regional ENCs Co-ordinating Centers

Centres régionaux de coordination des ENC chargés de leur diffusion et de leur mise à jour. Les RENC alimentent une base de donnée mondiale à partir des ENC produites par les différents pays après contrôle de leur conformité aux normes.

Il existe actuellement deux RENC : PRIMAR-Stavanger en Norvège et IC-ENC au Royaume-Uni, disposant chacun de réseaux de distributeurs pour commercialiser les ENC. Le distributeur le plus connu en Europe est la société Chartworld.

RENC - Regional ENCs Co-ordinating Centers (EN)

Regional ENC Coordination Centres responsible for distributing and updating ENCs. The RENCs feed a global database with the ENCs produced by the various countries after checking that they comply with the standards.

There are currently two RENCs: PRIMAR-Stavanger in Norway and IC-ENC in the UK, each of which has a network of distributors to market ENCs. The best-known distributor in Europe is Chartworld.

S-57, S-52 - IHO Special Publication

Plusieurs standards et réglementations concernant l'ECDIS ont été développés. Parmi eux les normes S-52 et S-57 sont les plus importants, car ils fournissent une description compréhensible des fonctionnalités et des capacités d'un ECDIS, ainsi que des cartes ENC qu'il utilise.


  • S-57 IHO Special Publication No. 57 : Le Standard de Transfert pour les Données Hydrographiques Numériques contient la définition du format d'échange. Les classes d'objet ainsi que leurs attributs conçus pour décrire la réalité et la traduire dans une base de données digitale sont définis dans l'Appendice A.
  • S-52 IHO Special Publication No. 52 : La Spécification pour l'Aspect et l'Affichage du Contenu des Cartes décrit le style de présentation obligatoire des informations à afficher suivant la catégorie de carte à l'écran, les spécifications des couleurs et des symboles, et les exigences de présentation pour un ECDIS.



S-57, S-52 - IHO Special Publication (EN)

Several standards and regulations concerning ECDIS have been developed. Among them, the S-52 and S-57 standards are the most important, as they provide a comprehensible description of the functionalities and capabilities of an ECDIS, as well as the ENC charts it uses.


  • S-57 IHO Special Publication No. 57 : The Transfer Standard for Digital Hydrographic Data contains the definition of the exchange format. The object classes and their attributes designed to describe reality and translate it into a digital database are defined in Appendix A.
  • S-52 IHO Special Publication No. 52 : The Specification for the Display and Appearance of Chart Content describes the mandatory presentation style of the information to be displayed according to the category of chart on the screen, the specifications for colours and symbols, and the presentation requirements for an ECDIS.
S-63 IHO Special Publication - Data Protection Scheme



  • S-63 IHO Special Publication No 63 : C'est le format S-57 encrypté.décrit le standard recommandé pour la protection des informations ENC. Il définit les principes de sécurité et les méthodes à mettre en oeuvre pour s'assurer que le schéma de protection est correctement respecté.


Le standard S-63 est basé sur le schéma de protection développé et mis en oeuvre par Primar et Primar-Stavanger dans leur offre de services.

S-63 IHO Special Publication - Data Protection Scheme (EN)

  • S-63 IHO Special Publication No 63: The encrypted S-57 format describes the recommended standard for protecting ENC information. It defines the security principles and methods to be implemented to ensure that the protection scheme is correctly respected.

The S-63 standard is based on the protection scheme developed and implemented by Primar and Primar-Stavanger in their service offering.
S-100 IHO Special Publication - Universal Hydrographic Data Model

  • S-100 - IHO Universal Hydrographic Data Model: La norme S-100 est entrée en vigueur le 1er janvier 2010. Elle étend le champ d'application de la norme S-57 pour le transfert des données hydrographiques. Contrairement à la norme S-57, la norme S-100 est intrinsèquement plus flexible et contient des dispositions relatives à l'utilisation d'images et de données quadrillées, de métadonnées améliorées et de formats d'encodage multiples. Il permet également un régime de maintenance plus souple et plus dynamique.
  • S-101 - IHO Specifications for chart content and ECDIS display modes: S-101 est la nouvelle spécification de production pour les cartes électroniques de navigation, actuellement en cours de développement par l'OHI. L'un des principaux avantages de la norme S-101 sera sa capacité à introduire des fonctionnalités supplémentaires non disponibles dans les cartes ENC S-57, telles que des fonctions et des catalogues de stéréotypes interchangeables et dynamiques, des modèles géométriques enrichis et des types d'informations et d'attributs complexes. La norme S-101 devrait à terme remplacer la norme S-57 pour la conception des ENC.

standard s-100

La norme S-100 est basée sur la série de normes ISO 19100 pour l'information géographique, ce qui signifie que les données basées sur la norme S-100 sont compatibles avec les données basées sur les normes ISO appropriées. La norme S-100 servira de cadre au développement de la prochaine génération de CEN, ainsi que d'autres produits numériques demandés par les communautés hydrographique, maritime et SIG. Un document complet est disponible en français au format PDF.

S-100 IHO Special Publication - Universal Hydrographic Data Model (EN)

  • S-100 - IHO Universal Hydrographic Data Model: The S-100 standard came into force on 1 January 2010. It extends the scope of the S-57 standard for the transfer of hydrographic data. Unlike S-57, S-100 is inherently more flexible and contains provisions for the use of gridded images and data, enhanced metadata and multiple encoding formats. It also allows for a more flexible and dynamic maintenance regime.

  • S-101 - IHO Specifications for chart content and ECDIS display modes: S-101 is the new production specification for electronic navigational charts, currently under development by the IHO. One of the key benefits of the S-101 standard will be its ability to introduce additional functionality not available in S-57 ENC charts, such as interchangeable and dynamic stereotype functions and catalogues, enriched geometric models and complex information and attribute types. The S-101 standard should eventually replace the S-57 standard for the design of ENCs.


standard s-100

The S-100 standard is based on the ISO 19100 series of standards for geographic information, which means that data based on the S-100 standard is compatible with data based on the appropriate ISO standards. The S-100 standard will provide the framework for the development of the next generation of ENCs, as well as other digital products demanded by the hydrographic, maritime and GIS communities. A detailed document is available in PDF format.

SART - Search And Rescue Transmitter

Depuis le 1er janvier 2010, le Système Mondial de Détresse et de Sécurité Maritime (SMDSM) impose d'embarquer sur les navires un ou plusieurs dispositifs de localisation pour la recherche et le sauvetage. Outre les EPIRB, ces dispositifs de repérage peuvent être :


  • une balise AIS-SART (AIS Search and Rescue Transmitter).
  • une balise RADAR-SART (Search and Rescue Radar Transponder).

L’AIS-SART est un dispositif radio autonome pouvant être utilisé pour localiser un navire en détresse, un canot de sauvetage, un homme à la mer (MOB), en envoyant des informations de position en temps réel reposant sur un système d’identification automatique (AIS) standard classe A, ou classe B+ pour les balises personnelles AIS MOB. La position et la synchronisation de l’heure de l’AIS-SART sont obtenues par un récepteur GPS intégré.

Les balises AIS MOB sont à déclenchement manuel, ou parfois semi-automatique avec le gonflement du gilet de sauvetage. Elles ont une autonomie minimum de 24 heures en émission et une portée de 4 à 5 milles nautiques. Équipées d'un récepteur GPS, elles peuvent être :

  • une balise AIS : émetteur AIS uniquement.
  • une balise AIS-ASN : émetteur AIS + émetteur ASN canal 70.
  • une balise AIS-ASN classe M : émetteur AIS + émetteur-récepteur ASN canal 70.

Une balise MOB Classe M répond à une norme de l'IMO. Elle est équipée d'un récepteur GPS, d'un émetteur AIS et d'un émetteur-récepteur VHF avec ASN (Appel Sélectif Numérique) sur le canal 70. Le numéro MMSI du navire doit être programmé pour permettre l'acquittement de l'alerte déclenchée. Elle est aussi pourvue d'une signalisation par flash LED. Son autonomie est de 12 heures minimum.

SART - Search And Rescue Transmitter (EN)

Since January 1st 2010, the Global Maritime Distress and Safety System (GMDSS) requires ships to carry one or more positioning devices for search and rescue. In addition to EPIRBs, these positioning devices can be:


  • AIS-SART beacon (AIS Search and Rescue Transmitter).
  • RADAR-SART beacon (Search and Rescue Radar Transponder).

The AIS-SART is an autonomous radio device that can be used to fix the location of a vessel in distress, a lifeboat or a man overboard (MOB), by sending real-time position information based on a standard Class A Automatic Identification System (AIS), or Class B+ for AIS MOB personal beacons. The position and time synchronisation of the AIS-SART is obtained by a built-in GPS receiver.

AIS MOB beacons are triggered manually, or sometimes semi-automatically by inflating the lifejacket. They have a minimum transmission time of 24 hours and a range of 4 to 5 nautical miles. Provided with a GPS receiver, they can be:


  • AIS beacon: AIS transmitter only.
  • AIS-ASN beacon: AIS transmitter + ASN canal 70 transmitter.
  • AIS-ASN classe M beacon: AIS transmitter + ASN canal 70 transceiver.

A MOB Class M beacon complies with an IMO standard. It is provided with a built-in GPS receiver, an AIS transmitter and a VHF transceiver with DSC (Digital Selective Calling) on channel 70. The vessel's MMSI number must be programmed to enable the alert triggered to be acknowledged. It is also equipped with a LED flash signal. It has a minimum battery life of 12 hours.

SBAS - Satellite Based Augmentation System

Système d'Augmentation [de la précision] Basé sur les Satellites. Mis en service opérationnel par les USA en 2003 (WAAS), ces systèmes ont été mis en place progressivement par l'Europe(EGNOS), le Japon (MSAS) et l'Inde (GAGAN). La Chine (SNAS) est en cours de déploiement.

Les SBAS corrigent les signaux du système de positionnement GPS et diffusent les données de correction pour ce système aux récepteurs GPS. Les programmes opérationnels pour le GPS sont :


  • WAAS - Wide Area Augmentation System : Développé aux USA avec 3 satellites et 25 stations terrestres, pour une précision de l'ordre de 3 mètres, verticale et horizontale.

  • EGNOS - European Geostationary Navigation Overlay System : Système européen de complément à la navigation géostationnaire, développé par la EUSPA en Europe, avec 3 satellites et 40 stations terrestres, pour une précision de l'ordre de 2 mètres, verticale et horizontale. EGNOS est partie intégrante du système Européen GALILEO.

  • MSAS - Multi-Functional Satellite Augmentation System : Développé au Japon avec 2 satellites.

  • GAGAN - GPS Aided Geo Augmented Navigation : En cours de déploiement par l'Inde avec trois satellites et 15 stations terrestres, opérationnel depuis 2015.

  • SDCM - System for Differential Corrections and Monitoring : développé par le Fédération de Russie comme un composant de GLONASS avec trois satellites et 19 stations terrestres en Russie et 5 stations à l'étranger.

SBAS
Le message émis par les SBAS est compatible avec la structure du signal GPS. Il peut donc être lu par tous les récepteurs GPS standard sans équipement de réception complémentaire. Dans la pratique, les récepteurs récents possèdent un canal dédié à la réception des signaux SBAS.




SBAS - Satellite Based Augmentation System (EN)

Satellite-based accuracy augmentation system. Introduced into operational service by the USA in 2003 (WAAS), these systems have been progressively implemented by Europe (EGNOS), Japan (MSAS), India (GAGAN), China (SNAS), and most recently Russia (SDCM).

SBAS corrects GPS positioning system signals and broadcast correction data for this system to GPS receivers. The operational programmes for GPS are:


  • WAAS - Wide Area Augmentation System: Developed by USA with 3 satellites and 25 ground stations, for vertical and horizontal accuracy of close to 3 meters.
  • EGNOS - European Geostationary Navigation Overlay System: A European system to complement geostationary navigation, developed by EUSPA in Europe, with 3 satellites and 40 ground stations, providing vertical and horizontal accuracy of around 2 meters. EGNOS is an integral part of the European GALILEO system.
  • MSAS - Multi-Functional Satellite Augmentation System : Developed in Japan with 2 satellites.
  • SNAS -  Satellite Navigation Augmentation System: Today called BeiDou Satellite-Based Augmentation System (BDSBAS)is developed by the People's Republic of China with 3 geostationary satellites and 23 ground stations.
  • GAGAN - GPS Aided Geo Augmented Navigation : Currently being deployed by India with three satellites and 15 ground stations, operational since 2015.
  • SDCM - System for Differential Corrections and Monitoring : Developed by the Russian Federation as a component of GLONASS, with three satellites and 19 ground stations in Russia and 5 stations abroad.

SBAS

The message transmitted by SBAS is compatible with the structure of the GPS signal. It can therefore be read by all standard GPS receivers without any additional reception equipment. In practice, recent receivers have a dedicated channel for receiving SBAS signals.

SENC - System Electronic Navigational Chart

SENC signifie carte électronique de navigation fonctionnelle. Un ECDIS ne traite pas directement le contenu d'une ENC aux fins d'affichage. Il convertit chaque ENC du format ENC S-57 en un format interne appelé SENC. Il est optimisé pour les routines de création d'images cartographiques. Ces routines ne sont pas normalisées, elles font partie du savoir-faire logiciel des fabricants d'ECDIS.

Le format SENC diffère entre les ECDIS des différents fabricants. Contrairement au format ENC uniforme commun, le format SENC est la propriété de chaque fabricant d'ECDIS.

SENC - System Electronic Navigational Chart (EN)

SENC means functional electronic navigational chart. An ECDIS does not directly process the content of an ENC for display purposes. It converts each ENC from the ENC S-57 format into an internal format called SENC. It is optimised for chart image creation routines. These routines are not standardised, but part of the software know-how of ECDIS manufacturers.

The SENC format differs between ECDISs from different manufacturers. Unlike the common uniform ENC format, the SENC format is the property of each ECDIS manufacturer.

SHOM - Service Hydrographique et Océanographique de la Marine

Service français de conception et d'édition des cartes et de la documentation maritimes, dépendant de la Marine Nationale. Le SHOM participe également à la réalisation des ENC pour la zone qui le concerne.

SHOM - Service Hydrographique et Océanographique de la Marine (EN)

French service for the design and publication of maritime charts and documentation, part of the French Navy. SHOM is also involved in the production of ENCs for the area for which it is competent.

SIG - Système d'information géographique

Système d'information capable d'organiser et de présenter des données alphanumériques spatialement référencées, ainsi que de produire des plans et des cartes. Ses usages couvrent les activités de traitement et diffusion de l'information géographique.

La représentation est généralement en deux dimensions, mais un rendu 3D ou une animation présentant des variations temporelles sur un territoire sont possibles.

SOLAS - Safety Of Life At Sea

SOLAS est une convention internationale pour la sécurité des navires définie par l'IMO. Ce réglement est adopté par la majeure partie de la flotte de commerce mondiale. Il existe en français sous forme d'un ouvrage pouvant être commandé depuis la section "IMO Documents" sur le site web de l'IMO.

SOLAS - Safety Of Life At Sea (EN)

SOLAS is an international convention for the safety of ships defined by the IMO. These regulations have been adopted by most of the world's merchant fleet. It is available in book form and can be ordered from the "IMO Documents" section of the IMO website.

UKHO - United Kingdom Hydrographic Office

Service Hydrographique dépendant du Ministère de la Défense du Royaume Uni, installé dans les locaux de l'Amirauté Britannique. L'amiral Francis Beaufort, auquel on doit la fameuse échelle de vents, en a pris la direction en 1829. Il a été un acteur majeur de son développement.

L'UKHO élabore et fournit, en plus des cartes papiers et des ouvrages nautiques, des cartes marines électroniques à travers ses deux services ARCS et AVCS.

UKHO - United Kingdom Hydrographic Office (EN)

The Hydrographic Service of the United Kingdom Ministry of Defence, known as the MetOffice as well, is housed in the British Admiralty.

Admiral Francis Beaufort, to whom we owe the famous wind scale, took over as Director in 1829. He played a major role in its development.

In addition to paper charts and nautical books, the UKHO produces and supplies electronic nautical charts through its two services, ARCS and AVCS.

VDES - VHF Data Exchange System

Le système VDES combine la réception des données AIS par connexion VHF et par connexion satellite. La connectivité satellite intégrée lui permet de ce fait une portée illimitée.

Le VDES fonctionne également sur un ensemble de fréquences supplémentaires et les utilise plus efficacement, ce qui lui permet de disposer de 32 fois plus de largeur de bande pour les communications sécurisées. Il dispose de fonctionnalités complémentaires à l'AIS. Les navires en rapprochement échangent automatiquement des données sur leurs routes futures, et pas seulement sur leurs positions actuelles. Cela permet d'améliorer la connaissance de la situation et de réduire l'ambiguïté dans les situations de trafic dense.

Le VDES améliore considérablement les performances de l'AIS, avec une capacité et une largeur de bande nettement supérieures, ainsi qu'une intégrité et une cybersécurité améliorées.

VDES - VHF Data Exchange System (EN)

The VDES system combines AIS data reception via a VHF connection and a satellite link. The built-in satellite connectivity gives it unlimited range.

The VDES also operates on an additional set of frequencies and uses them more efficiently, giving it 32 times more bandwidth for secure communications. It has additional functionalities to AIS. Approaching vessels automatically exchange data on their future routes, not just their current locations. This improves situational awareness and reduces ambiguity in dense traffic situations.

VDES greatly enhances AIS performance, with significantly greater capacity and bandwidth, as well as improved integrity and cyber security.

Vector charts ENC - Electronic Navigational Chart (EN)

A vector is a direct connection between two points, each determined by two sets of coordinates, or by the direction and distance from a point determined by a set of coordinates, or from a point in a vector space defined by a set of coordinates relative to the origin of a coordinate system.

The vector chart uses a method of digitally representing each individual element making it up by points, lines and polygons described by their coordinates and appropriate codes.

ENC charts are based on a database with a standardised content, structure and format, designed for use with an ECDIS. The ENC is equivalent to the latest editions of paper charts, and may contain additional nautical information (e.g. Sailing Directions).

The advantages of vector format are:


  • The zoom function ("enlarging" and "reducing") does not alter the size of the elements displayed on the chart (names, trademarks, etc.).
  • High precision: some vector charts can be accurate to within 2 cm of the earth's surface.
  • Additional information can be stored directly in the data.
  • Charts can be rotated more easily, and without any loss of data, than in raster format.
  • Database elements are easy to update.

The disadvantages are:

  • Very high production costs and delays.
  • Vector charts are not particularly attractive, although they are more functional.
  • The composition of the charts in the form of cells at different scales is awkward.
  • Private vector charts (Private ENC) may contain copying or georeferencing errors.

An example is the catalogue of ENC charts provided as a free download by NOAA for the USA. These charts comply with ECDIS requirements.
VTS - Vessel Traffic Service

Le service de trafic des navires est constitué d'un ensemble de systèmes de contrôle maritime, utilisés par des autorités portuaires, similaire au contrôle du trafic aérien en aéronautique.

Un système VTS classique coordonne différents moyens, tels que le RADAR, les circuits de télévision fermés (CCTV), la radiotéléphonie VHF et la réception AIS pour suivre la trace du mouvement des navires et apporter une sécurité à la navigation dans une zone géographique limitée, comme les chenaux d'accès et les ports.

VTS - Vessel Traffic Services (EN)

Vessel Traffic Services are a set of maritime control systems used by port authorities, similar to air traffic control in aviation.

A traditional VTS system coordinates different means, such as RADAR, closed circuit television (CCTV), VHF radiotelephony and AIS reception, to track the movement of ships and provide navigational safety in a limited geographical area, such as access channels and harbours.

Weather Forecast Models (EN)

GRIB files can be performed from many numerical weather prediction models. Each of these models has its own specific characteristics, making it suitable for a particular use and/or coverage. Here are the most important ones.

USA

GFS (Global Forecast System): Model provided by National Center for Environmental Prediction (NCEP), a departement of the National Weather Service (NWS) of NOAA. The GFS is updated every 3 hours up to 240 hours and every 6 hours up to 384 hours. The files are initialized at 00, 06, 12 and 18 UTC and available about 5 hours later on the servers. The data are provided with a grid of 0.25° (15MN), 0.5° (30MN) and 1.0° (60MN) at 10 days (240 hours) by steps of 3 hours then by steps of 12 hours from 10 to 16 days (384 hours). The 2.0° grid will be discontinued soon. The GFS model is a coupled model, composed of four separate models: an atmospheric model, an oceanic model (WW3), a land model, and a sea ice model, which work together to provide an accurate picture of the weather. Modifications are regularly made to the GFS model to improve performance and forecast accuracy. It has undergone a major update in June 2019 (GFS-FV3), and again in March 2021 (GFSv16).

WRF (Weather Research and Forecasting): Numerical mesoscale system of new generation for weather forecast. It is designed for both operational forecasting and atmospheric research needs. It is powered based on GFS/GDAS model data. The WRF-NMM model (Nonhydrostatic Mesoscale Model) is a collaboration of several U.S. weather research centers. It is updated four times a day for 96 hours of prediction by 1 hour steps. The forecasts include wind speed and direction, gusts, temperature, total cloud cover and rainfall.

COAMPS (Coupled Ocean/Atmosphere Mesoscale Prediction System): Powered by the Marine Meteorology Division (MMD) of the Naval Research Laboratory (NRL) of the U.S. Navy. It combines observed data assimilation system, an atmospheric model non-hydrostatic mesoscale (NMM), and an ocean model (NCOM). Atmospheric components of COAMPS model are used by the U.S. Navy for NWP short-term applicable to different parts of the world. The forecasts are available by 6 hours steps at 00 and 12 UTC. The model resolution is 0.10° (6NM) up to 24 hours and 0.20° (12NM) up to 96 hours.

NAM (North American Mesoscale Forecast System): One of the main meteorological models used by the National Centers for Environmental Prediction (NCEP) to produce weather forecasts focused on the North American continent. Dozens of meteorological parameters are available from NAM grids, from temperature and precipitation to lightning and turbulent kinetic energy. The NAM generates several grids (or domains) of weather forecasts at various horizontal resolutions. High-resolution forecasts are generated in the NAM using additional numerical weather models. These high-resolution forecast windows are generated over fixed regions and are sometimes run to track major weather events, such as hurricanes. Resolution of 0.1° (6 MN), in steps of 1h. up to 24h. then 3h. up to 84h.

WW3 (WAVEWATCH III): Sea wave data prediction model from FNMOC (U.S. Navy).



  • WW3 Global - Data provided with a grid of 1° (60NM), forecast up to 180 hours, 3 hours intervals, updates twice a day at 06 and 17 UTC. Global model forecasts cover all oceans.
  • WW3 EU - High resolution model 0.20° (12NM), prediction up to 72 hours, 6 hours intervals. Coverage: Mediterranean Sea, Black Sea, Atlantic Ocean NE around Europe and Baltic Sea. From 15W.29N. to 45E.66N.

NCOM - Currents U.S. Navy Operational Global Ocean Model: Developed by the Naval Research Laboratory, and maintained by the Naval Oceanographic Office, provides boundary conditions for the regional models. The regional NCOM models include the U.S. East Coast (NCOM USEAST), The Southern California Coast (NCOM SOCAL), Hawaii Coasts (NCOM HAWAII), the Gulf of Mexico and Caribaean Seas (NCOM AMSEAS) and Alaska (NCOM ALASKA). Resolution of 1/30 degree (2 NM), range up to 3 days by 3 hours steps. Updated at 00h00 (UTC) available at 21h30 (UTC).


EUROPE

ECMWF IFS - Integrated Forecast System): European Center for Medium-Range Weather Forecasts. With high resolution 0.125° (7.5NM) and time range 3 up to 10 days, updated twice a day. According to to the different comparative, this model is the most reliable for the medium terms.


UKMO - United Kingdom Meteorological Office

  • MOGREPS-G - The Met Office Global and Regional Ensemble Prediction System: Global ensemble model with a 0.18° grid (11 MN) with a 7-day horizon, updated four times a day (00, 06, 12, 18 UTC). It is formed of several atmospheric and oceanic subsets.
  • UKMO MOGREPS-UK: high-resolution combined model, with a 0.02° grid (1.2 MN) with time scales of up to 54 hours, updated every three hours from 00 UTC. Covers the British Isles only.

ICON - Icosahedric Non-hydrostatique Model: Issued by Deutscher Wetterdienst (DWD) with a global model ICON Global with a resolution of 0.125° (7.5 MN) and ICON-EU covering Western Europe and the Mediterranean with a resolution of 0.06° (3.5 MN). 5-day timescale in 1-hour steps up to 78 hours, 3-hour steps up to 120 hours. Updated 4 times a day.

METEO-FRANCE

ARPEGE Global model with a 0,5°(30NM) grid. It predicts the large-scale phenomena (lows, highs) that travel the globe. ARPEGE is used to forecast up to four days, updated four times a day. Europe model for western Europe and the Mediterranean, uses a grid of 0.10° (6NM). Beyond four days, Météo-France using the ECMWF IFS model.

AROME : Is the third level of Météo-France Numerical Weather Forecasting chain. With extreme fine grid of 0.025° (1.5NM), its domain is limited to coasts of France and dependencies (DOM/TOM). AROME is powered by simulations from ARPEGE. It does not replace the other models but provides additional information, "zoomed" on the country with much more detailes, to anticipate and locate potentially dangerous small scale weather phenomena. One hour steps up to 48 hours, updated four times a day. AROME HD 0.01°(0.6 NM) up to 42 hours comes in addition for very small areas.

MFWAM - Météo France Wave Assimilated Model: A forecast model of sea states (wind waves and swell). According to its different regional or global configurations, this model is "forced" input by winds at 10 m from ARPEGE and AROME models. Spatial, altimetric and spectral observation data, via satellite-based radars, are assimilated by global and regional MFWAM models. World model at 0.5 ° (30NM), Europe at 0.1 ° (6MN), France at 0.025 ° (1.5NM), in 3 hours steps except France 1 hour. Time range vary according to the resolution, updated 4 times a day.

WEND - Worldwide Electronic Navigational Chart Data Base

Base de données de cartes électroniques de navigation mondiale développée par l'IHO, servant de modèle pour le réseau de distribution des services ENC aux navires équipés d'ECDIS.

Un réseau commun de données ENC, basé sur les standards de l'IHO, conçu spécifiquement pour faire se rencontrer les besoins du trafic international maritime utilisant les ECDIS, et qui se conforme aux standards de performance de l'IMO.

WEND - Worldwide Electronic Navigational Chart Data Base (EN)

A global electronic navigational chart database developed by IHO, serving as a model for the distribution network of ENC services to ECDIS-provided ships.

A common ENC data network, based on IHO standards, designed specifically to meet the needs of international maritime traffic using ECDIS, and which complies with IMO performance standards.

WMO - World Meteorological Organization

En français OMM, Organisation Météorologique Mondiale, la WMO est l'agence spécialisée des Nations Unies qui a pour mission de se consacrer à la coopération et à la coordination internationales concernant l'état et le comportement de l'atmosphère terrestre, son interaction avec les terres et les océans, le temps et le climat qu'elle produit et la répartition des ressources en eau qui en résulte. L'OMM soutient les services météorologiques et hydrologiques nationaux dans les domaines de la réduction des risques de catastrophes, de l'atténuation du changement climatique et de l'adaptation à celui-ci, ainsi que du développement durable.

L'OMM facilite la maintenance et l'expansion des réseaux d'observation géophysique, en particulier météorologique, climatologique et hydrologique, ainsi que l'échange gratuit et sans restriction des données, informations, produits et services correspondants en temps réel ou quasi réel.


WMO - World Meteorological Organization (EN)

WMO is the United Nations specialised agency dedicated to international cooperation and coordination on the state and behaviour of the Earth's atmosphere, its interaction with land and oceans, the weather and climate it produces and the resulting distribution of water resources. WMO supports national meteorological and hydrological services in disaster risk reduction, climate change mitigation and adaptation, and sustainable development.

WMO facilitates the maintenance and expansion of geophysical observation networks, in particular meteorological, climatological and hydrological networks, and the free and unrestricted exchange of related data, information, products and services in real or near-real time.

mailmail