L'Apple du large…

Les appareils Apple

Quel appareil choisir ?

  • Un Mac portable :

Solution paraissant la plus évidente, embarquer un MacBook, peut être envisagée. Mais il faut bien peser le pour et le contre :

Avantages : Puissance, mobilité et légereté. Un portable est facile à embarquer et débarquer, c’est sécurisant. De plus, depuis 2020 avec les modèles à processeur M1 on peut faire tourner les applications iOS/iPadOS comme Weather4D Routage & Navigation. Il faudra seulement y connecter un GPS en Bluetooth, USB ou une passerelle Wi-Fi pour recevoir la position et les données des instruments.

Inconvénients : Prix et vulnérabilité. Malgré la possibilité d’acquérir des appareils reconditionnés ou d’occasion, un portable Apple reste assez onéreux. Un peu d’eau de mer sur le clavier et c’est toute la machine qui risque la corrosion, et/ou l’arrêt total. On ressort alors les cartes SHOM et le bon vieux compas à pointes sèches ! Il faut donc prévoir une bonne solution de protection, au minimum du clavier. 

  • Un Mac Mini :


Configuration retenue par certains macusers outre atlantique, embarquer un Mac Mini peut représenter la bonne solution pour les propriétaires de bateau et navigateurs assidus.

Avantages : Performances, consommation et sécurité. Le Mac Mini d’entrée de gamme présente des caractéristiques largement suffisantes pour le fonctionnement et l’affichage des applications comme MacENC, AyeTides Mac, mais aussi depuis 2020 Weather4D Routage & Navigation avec les modèles à processeur M1. La consommation est réduite (moins de 30W/2,5Ah maxi en utilisation, 10W/0,7Ah inactif, moins de 2W en veille). Seuls le clavier, la souris et l’écran sont exposés : choisir une bonne protection de clavier et une souris étanche. L’unité centrale peut facilement être abritée dans la table à cartes ou un équipet proche. En outre, il offre la possibilité de choisir l’écran répondant le mieux au besoin de chacun, et d’un positionnement aisé. Il faudra également y connecter un GPS en Bluetooth, USB ou une passerelle en Wi-Fi pour recevoir la position et les données des instruments.

Inconvénients : En dehors du manque de mobilité, je n’en vois pas.

  • Un iPad :

La tablette d’Apple, avec WiFi et GPS intégrés, révolutionne la navigation. Avec des applications comme iNavX, Weather4D, AyeTides XL, Navionics et quelques autres, elle devient un véritable traceur autonome.

Avantages : Mobilité, encombrement réduit, prix très abordable, consommation énergétique ridiculement faible. L’iPad peut intéresser les propriétaires de petits bateaux comme alternative à un ordinateur encombrant et gourmand en énergie, mais aussi tous ceux qui doivent remplacer un traceur obsolète à moindre coût. Plusieurs applications permettent une navigation mondiale et les requêtes de fichiers météo, même au grand large par téléphonie satellite.

Inconvénients : Absence de connectique physique avec les instruments du bord. Mais de nombreuses passerelles Wi-Fi ont été développées pour recevoir les données NMEA dans les applications de navigation en utilisant le protocole TCP/IP. Il faut cependant prévoir un sérieux boitier étanche pour un usage extérieur.

Important : seuls les modèles WiFi+Cellular sont dotés d’un GPS intégré.

Quel alimentation électrique à bord ?

Ces matériels (UC, écran) doivent être alimentés par l’énergie du bord, soit au moyen d’un convertisseur AC/DC 12V-220V, soit d’un convertisseurt DC/DC 12V/16V offrant l’avantage d’une moindre perte énergétique. Il est impératif de choisir des produits marinisés de qualité, les produits « camping-car » n’étant pas adaptés à l’environnement marin et insuffisament protégés. Par ailleurs, certains écrans LCD du marché peuvent être alimentés directement par le 12V du bord.

Pour un Mac Mini, L’alimentation intégrée oblige à utiliser un convertisseur 12V-220V comme le Seatronic 150 Watts ci-contre, un Pure Sinus consommant moins de 0,5A réputé pour sa robustesse et sa fiabilité. On pourra lui ajouter l’alimentation d’un écran et d’un clavier externe.

Pour les portables MacBook équipés du connecteur MagSafe, et plus récemment Thunderbolt (USB-C), on trouve, soit des solutions complètes proposées par Mikegyver comme ce chargeur Universal All-in-one 90W Macbook AC/DC car/airline adapter avec port USB pour iPhone/iPad, soit un des nombreux docks de connexion Thunderbolt (USB-C) disponibles sur les sites de e-commerce.

Pour un iPad il suffira de se munir d’un cable chargeur 12V avec prise allume-cigare, comme le modèle USB-Jack  (ci-contre à gauche) ou les chargeurs de voiture Griffin PowerJolt (ci-contre à droite).

On trouve également des alimentations USB étanches associées aux boitiers de protection.

Pour plus de détails, consultez le menu « Matériels » dans le blog…

mailmail